Aller au contenu principal

« La joyeuse recette du déconfinement »

Agriculteur à Frémécourt (Val-d’Oise), Grégoire Bouilliant est administrateur de la FDSEA Île-de-France.

«  Le compte à rebours est lancé. Nous avons encore quelques jours pour entendre et lire tout et son contraire dans la même journée. Le déconfinement, voilà un mot qui appartenait peu à notre langage et pourtant, il va en provoquer des discours et des annonces.

La situation est cocasse. Les Français doivent retourner travailler, les enfants aussi mais selon le volontariat. Comment résoudre cette équation  ?

Tout d’abord commençons par étudier l’épineuse question grâce au petit formulaire de soixante-trois pages qui explique l’ensemble des procédures sanitaires. Puis, ajoutons un soupçon de concertation entre professeurs, personnels périscolaires, responsables d’établissement et élus. Mélangez le tout en assaisonnant bien avec une communication politico-médatique et vous obtiendrez un joyeux bazar démocratique.

Il existe des centaines de cas différents, selon l’école, son agencement, les effectifs, les différents niveaux, le type de restauration…

La mission a été affectée aux maires, élus ou pas, afin qu’ils organisent cette décision politique. Cela me rappelle une réforme, il n’y a pas si longtemps, sur les rythmes scolaires…

Bref, cela manque encore de bon sens et l’État n’assume pas cette situation inédite. Heureusement que la filière agricole en a encore un peu, de bon sens, et a su mettre en place les mesures nécessaires pour poursuivre son activité malgré les imperfections que cela peut comporter.

Le monde agricole doit être fier de son travail et continuer sa pédagogie du bon sens, surtout pour nous, les agriculteurs franciliens. Vous tous qui avez pris des responsabilités municipales, soyez les représentants de ce bon sens paysan et surtout bon courage à tous pour la fin de ce confinement, ou pas  !  »

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Publicité