Aller au contenu principal

La méthanisation, des enjeux économiques pour l’agriculture

Salarié depuis quatre ans de l’Apesa, centre technologique en environnement et maîtrise des risques, Mathieu Lalanne participe à divers travaux en lien avec la méthanisation. Il sera l’un des intervenants mardi 12 décembre, à partir de 18h, au SDIS à Vineuil pour la conférence sur le thème de la méthanisation en agriculture.

Horizons : Que représente le poids de la méthanisation dans votre activité professionnelle ?

Mathieu Lalanne : L’équipe Apesa Valorisation est composée d’une douzaine de salariés, dont 3 sur l’activité de bureau d’étude. Le bureau d’étude suit les porteurs de projets en phases de montage et/ou d’exploitation. Cette structuration permet d’accompagner les projets de bout en bout.

Pour vous, quels sont les enjeux économiques de la méthanisation pour l’agriculture ?

Les trois enjeux évidents de la méthanisation sont la revente d’énergie issue d’effluents d’élevages, le captage d’unités fertilisantes extérieures au travers du traitement de matières exogènes (tontes, graisses,…), et la valorisation du digestat, qui procure des quantités d’azote minérale évitant  l’achat d’engrais minéraux.

D’après votre expérience, les projets de méthanisation sont-ils réservés aux grosses exploitations ?

Il est plus facile de bâtir des projets sur des structures conséquentes, notamment en injection, mais la « petite » méthanisation émerge doucement. La méthode alternative consiste à mener des projets collectifs, dits « territoriaux ». L’agriculture est le principal pourvoyeur de biomasse, 90 % du potentiel national est issu de ce secteur d’activité. Il faut aussi avoir à l’esprit que la valorisation du digestat produit en sortie de méthanisation n’est à ce jour « abordable » qu’en cas d’épandage. Les agriculteurs détiennent donc les clés de la filière. Vus la démographie et les revenus agricoles, la méthanisation est sans doute une opportunité pour un nouveau modèle agricole conforme aux besoins sociétaux alimentaires et énergétiques.

Propos recueillis par la FDSEA 41

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité