Aller au contenu principal

La ministre allemande de l'Écologie veut soumettre les nouveaux élevages à l'approbation des communes

«L'élevage intensif moderne est de plus en plus contesté», selon une note du ministère allemand de Écologie, le 24 août.

La ministre Barbara Hendricks propose de passer par une modification du droit de la construction. Les nouveaux bâtiments d'élevage seraient soumis à l'approbation des communes, selon l'AFP. Pour l'heure, il s'agit d'un projet. Il doit recevoir l'aval du conseil des ministres, puis du parlement. Bien accueilli par les associations environnementales, le projet est critiqué par le DBV (syndicat agricole allemand) qui y voit les prémices de «la fin de l'élevage en Allemagne».

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Publicité