Aller au contenu principal

La mobilisation des agriculteurs s’intensifie en Loir-et-Cher

Les deux syndicats agricoles, FNSEA 41 et Jeunes agriculteurs de Loir-et-Cher, continuent leurs actions sur le territoire avec une forte mobilisation et des revendications claires.

À la sortie du péage d’autoroute de Blois, une dizaine de tracteurs et pas loin d’une trentaine d’adhérents des syndicats FNSEA 41 et JA 41 étaient mobilisés, lundi 29 janvier, pour distribuer des tracts aux automobilistes. En parallèle, deux autres mobilisations avaient lieu simultanément au rond-point d’Épuisay avec une opération filtrage, ainsi qu’un feu symbolique allumé sur le rond-point de Saint-Romain-sur-Cher. « Le but de nos actions n’est pas de bloquer totalement la circulation, pour ne pas nuire à l’engouement des gens pour notre profession, mais de mettre la pression sur le gouvernement », détaille François-Xavier Rone, président de la FNSEA 41.

De nombreuses actions dans le département

Les actions de ce lundi 29 janvier étaient dans la continuité de la mobilisation de mercredi 24 janvier à Blois devant la préfecture avec plus d’une centaine de tracteurs (notre précédente édition). Mais aussi de l’opération dans la nuit du vendredi 26 janvier sur une dizaine de radars du département. « Si nous n’avons pas de réponses plus concrètes de la part du gouvernement, il faut s’attendre à un durcissement de nos actions », prévient le président de la FNSEA 41. Après les premières annonces du Premier ministre Gabriel Attal, les agriculteurs veulent des solutions plus précises. « Par rapport à l’Office français de la biodiversité, nous souhaitons avoir plus de précisions, tout comme sur les zones de non-traitement. Les solutions proposées par le Premier ministre ne sont pas à la hauteur de la détresse dans laquelle est le monde agricole », affirme François-Xavier Rone.

L’installation, priorité du préfet

Xavier Pelletier, préfet de Loir-et-Cher, est venu à la rencontre des agriculteurs manifestants mercredi 24 janvier, devant la préfecture. Il a notamment évoqué l’importance de l’installation des jeunes en agriculture avec Jeanne Hermant, présidente de JA 41. « Il est nécessaire de favoriser l’installation des jeunes agriculteurs. Nous avons un projet de foncier agricole avec l’ambition de mettre à disposition des terrains agricoles en location avec option d’achat sur dix ou quinze ans pour faciliter l’installation », a détaillé le préfet de Loir-et-Cher lors de la manifestation. Il a de nouveau été à la rencontre des agriculteurs mardi 30 janvier sur le rond-point d’Épuisay sur lequel les agriculteurs étaient présents depuis plus de vingt-quatre heures.

Lire aussi Le préfet de Loir-et-Cher va à la rencontre des agriculteurs en colère

Concurrence déloyale

Des actions simultanées au Leclerc de Blois, au Cora de Villebarou, ainsi qu’au Auchan de Vineuil ont eu lieu mercredi 24 janvier en présence de la FNSEA de Loir-et-Cher et de JA 41. Les agriculteurs ont échangé avec les consommateurs et ont collé des étiquettes sur certains types de produits qui créent une concurrence déloyale. « On est une des seules professions où l’on retrouve une concurrence déloyale dans les rayons du supermarché. On a des produits qui ne respectent pas les mêmes normes que nous. On nous demande des exigences à nous, mais en face la demande n’est pas la même. Il va falloir se réveiller », a expliqué Jeanne Hermant.

Les actions se sont largement intensifiées dans le département avec l’objectif de ne pas s’arrêter tant que les réponses du gouvernement ne seront pas plus concrètes pour le monde agricole.

 

Suivez les mobilisations sur nos réseaux

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Mercredi 24 janvier, tôt le matin, au rond-point du supermarché Cora, plus d'une cinquantaine de tracteurs ont répondu à l'appel à mobilisation lancé par la FNSEA 41 et JA 41 pour prendre la route vers la préfecture de Blois.
FNSEA et JA 41 se mobilisent à Blois
La colère des agriculteurs a grondé en Loir-et-Cher et plus précisément à Blois, devant les locaux de la préfecture, mercredi 24…
Charles Perdereau, Président de JA Centre-Val de Loire.
Charles Perdereau : « Nous voulons des actes ! »
Les premières grosses mobilisations ont pris de l’ampleur tout au long de ces derniers jours un peu partout en France. La montée…
Mardi 23 janvier, à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise). Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, en visite dans l'exploitation de Paul Dubray,
Valérie Pécresse à la rencontre des agriculteurs
Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, s'est rendue mardi 23 janvier à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise) sur…
« Nous appelons à une mobilisation forte ce dimanche 28 janvier dans notre département »
Bertrand Petit, président de la FNSEA 28, et Guillaume Chenu, président de JA 28, prennent la parole dans un contexte de ras…
Les marques de Lactalis ont été épinglées par les éleveurs de la FNSEA et de JA d'Eure-et-Loir.
Les éleveurs ciblent Lactalis
Les éleveurs laitiers de la FNSEA 28 et de Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir ont mené une action au sein du Centre Leclerc de…
Lydie Boussin trie elle-même ses œufs bio à la main car elle n'emploie personne sur son exploitation.
Élever des poules pondeuses bio, oui, mais à quel prix ?
Il y a dix ans, Lydie Boussin est devenue éleveuse de poules pondeuses bio. Aujourd’hui, face à la saturation du marché, la jeune…
Publicité