Aller au contenu principal

Social
À la MSA de Cergy, des paniers solidaires 100 % terroir

Composés de produits locaux, près de 400 paniers solidaires ont été distribués par la MSA Île-de-France à Cergy (Val-d'Oise) à des ressortissants ciblés du département.

Des paniers solidaires, composés de fruits et légumes frais et de produits locaux, ont été distribués par la MSA Île-de-France du 14 au 18 décembre dans le cadre de l’opération « MSA solidaire ».

En effet, en cette période de crise sanitaire dont les répercussions économiques sont importantes, la MSA Île-de-France, avec le soutien de ses élus de terrain, a souhaité réaliser un geste de solidarité en direction de certains publics ciblés : les personnes en situation de précarité ayant fait l’objet d’un accompagnement sanitaire et social de la MSA mais aussi les entreprises ayant été particulièrement impactées par la crise (certaines ayant subi une fermeture administrative avec une partie du personnel mise en chômage partiel) dont la filière hippique, les Sinoplies (maisons de retraite), la Marpa (Maison d’accueil rurale pour personnes âgées) et les entreprises apprenantes (insertion professionnelle).

Au terme de l'opération quelque 2 293 paniers solidaires ont été distribués dans la région francilienne par la MSA Île-de-France.

Dans le Val-d'Oise, le centre MSA de Cergy a distribué à lui seul près de 400 paniers d’une valeur de 28 euros à des ressortissant des régimes agricoles ravis de cette opération.

« Ces paniers ont été confectionnés avec des fruits et légumes produits pour l'essentiel par Grégory Gillet, maraîcher à Attainville, et nous y avons ajouté une petite jacinthe de chez Gérard François, horticulteur à Hodent, ainsi que des produits locaux transformés tels que des jus de pomme », précise Nathalie Ledebt, responsable départementale de la MSA du Val-d'Oise, en charge de l'opération.

Le 17 décembre, Jennifer Raoult, 38 ans, salariée de l'Écurie de Saint-Witz et maman de trois enfants, s'est présentée au centre MSA de Cergy.

« La gérante du centre équestre familial dans lequel j'exerce et moi-même avons été directement contactées par la MSA. J'apprécie tout particulièrement ce geste car l'année a été très compliquée, témoigne la monitrice d’équitation. Psychologiquement, ça fait du bien, car la crise sanitaire a conduit à l'arrêt total de notre activité durant le premier confinement. Et si les cours ont repris par la suite, nous n'avons pas retrouvé une activité normale puisqu'il n'y a plus de concours équestres, plus de championnat de France par exemple. Économiquement c'est très dur, d'autant que nous n'avons aucune visibilité sur ce que seront les mois à venir ». 

Paniers MSA

Jennifer Raoult, bénéficiaire, et Nathalie Ledebt, responsable départementale MSA du Val-d'Oise.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité