Aller au contenu principal

Prévention
La MSA se mobilise pour former les jeunes

Théo Porret, conseiller en prévention à la MSA Beauce Cœur de Loire, a organisé pour la MFR de Beaumont-les-Autels (Eure-et-Loir) une formation des élèves en section hippique.

Comprendre le cheval pour être compris, et éviter les accidents.
© D. H. - MSA BCL

La filière hippique figure parmi les plus dangereuses en termes de fréquence et de gravité des accidents. Aussi, la MSA Beauce-Cœur de Loire et son conseiller en prévention, Théo Porret, ont organisé une formation à destination des élèves de la section hippique de la MFR de Beaumont-les-Autels (Eure-et-Loir).

Exercices pratiques

Les élèves de seconde du baccalauréat professionnel Conduite et gestion de l'entreprise hippique (CGEH) ont ainsi bénéficié en juin des savoirs de Nicolas Sanson, ancien écuyer du Cadre noir de Saumur et professeur de sport. Après des apports théoriques en matinée, l’après-midi a été consacré à des exercices pratiques avec les chevaux.

Les élèves ont ainsi pu mettre en application différentes techniques pour se faire comprendre du cheval. « Environ un quart des accidents sont dus soit aux réactions de peur du cheval, soit à une incompréhension entre le cheval et son cavalier, précise Nicolas Sanson. Un cheval qui ne répond pas à nos demandes est un cheval à qui on ne parle pas cheval. Le cavalier doit entrer en connexion avec le cheval par le regard, la voix, l’intention, pas par la contrainte ».

À l’issue de cette journée, les élèves ont été invités à s’exprimer sur ce qu’ils ont majoritairement retenu de cette formation. Exemples : « Mieux comprendre le fonctionnement du cheval », « Les techniques pour amener le cheval à faire ce que l’on attend de lui », « Le moindre détail est important dans l’action que l’on mène avec le cheval ».

À renouveler

Leurs moniteurs à la MFR, Philippe Briand et Marion Mayet, confirment que dans la filière équestre « lorsqu’il y a un accident, bien souvent c’est que l’on a fait quelque chose qu’il ne fallait pas faire avec le cheval. Notre objectif, au travers de ces formations, est d’éviter des pratiques qui ne sont pas pertinentes avant qu’elles ne s’installent dans le quotidien des élèves. Les messages délivrés par les conseillers en prévention de la MSA et les intervenants extérieurs viennent en appui de notre enseignement et nous souhaiterions bénéficier de nouveau de cette formation initiée par la MSA dès le début de l’année scolaire ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité