Aller au contenu principal

La MSA a tenu son Assemblée Générale

Le 8 juin dernier, à Fleury les Aubrais, Cendrine Chéron, présidente et Marc Debacq, directeur général ont abordé les sujets d’actualité de la protection sociale. Pour la 2e année consécutive, Pascal Cormery, président de la Caisse centrale de MSA, est venu à la rencontre des élus du territoire.

Comme à son habitude, Pascal Cormery, au 1er plan, s’est exprimé en toute franchise, et sans détour.
Comme à son habitude, Pascal Cormery, au 1er plan, s’est exprimé en toute franchise, et sans détour.
© MSA

Les futures réformes, l’accompagnement des crises agricoles, le dossier DSN – Nouveau TESA qui impacte les employeurs, la réflexion stratégique de l’Institution pour l’avenir du régime : tous ces sujets ont été abordés par les représentants de la MSA. Les travaux se sont poursuivis avec une table ronde relative à la présence médicale sur les territoires.

Famille et retraite : les prochaines réformes
La MSA est, et sera dans les mois et les années à venir, impactée par de nombreuses réformes. Parmi celles-ci figurent la réforme de la politique familiale et la réforme des retraites.
L’Institution MSA a décidé de lancer une réflexion stratégique visant à se donner de la visibilité et des perspectives jusqu’en 2025. Un état des lieux a été lancé pour « mesurer nos forces, nos faiblesses, les enjeux mais également les opportunités qui s’offrent à nous » explique Cendrine Chéron.

DSN – Nouveau TESA
La Déclaration Sociale Nominative (DSN) constitue une évolution importante pour les entreprises et particulièrement pour le régime agricole puisque ce dernier passe d’un appel chiffré calculé par la MSA à un système purement déclaratif. Le dispositif est désormais pleinement opérationnel depuis le 4e trimestre 2017. La montée en charge s’est effectuée non sans certaines difficultés ayant des origines diverses imputables à la MSA, aux éditeurs de logiciels de paie ou aux employeurs eux-mêmes.

Accompagnement des crises agricoles
Le contexte agricole restant difficile en raison de l’importance et du cumul des crises, la MSA poursuit ses actions.
Le Conseil d’Administration de la MSA a décidé de prendre sur ses fonds propres d’action sociale pour reconduire en 2018 l’aide au répit que l’Etat a financé seulement sur 2017. Cendrine Chéron a souligné que « cette aide a produit des effets très positifs et il était malvenu de s’arrêter là ». Elle a tenu à remercier Pascal Cormery du message qu’il a su faire passer aux instances nationales et qui a permis l’octroie d’une nouvelle enveloppe nationale de 3,5 millions d’euros.

Une réflexion stratégique et des mutualisations
Plutôt que subir, il nous faut agir : c’est par ces mots que la Présidente a qualifiée la situation. Pour Pascal Cormery « qui n’avance pas recule, si on ne fait pas de propositions, on est sûr de ne plus exister »
L’Institution MSA a décidé de lancer une réflexion stratégique visant à se donner de la visibilité et des perspectives jusqu’en 2025. Un état des lieux a été lancé pour « mesurer nos forces, nos faiblesses, les enjeux mais également les opportunités qui s’offrent à nous » explique Cendrine Chéron.

Quelle présence médicale demain sur nos territoires ?
C’est sur cette thématique que les quatre participants de la table ronde ont apporté un éclairage aux élus de la MSA...

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Début janvier, à Saint-Romain-sur-Cher. Durant six semaines, huit personnes ont été formées à la taille de la vigne grâce à une formation organisée par le lycée viticole d'Amboise et financée par Pôle emploi.
La main-d’œuvre de demain se forme à la taille des vignes
Une formation de six semaines à la taille des vignes a eu lieu en Loir-et-Cher du 7 novembre au 6 janvier. Huit personnes en…
À Prunay-sur-Essonne, mercredi 11 janvier. Une soixantaine d'agriculteurs sont venus à la visite proposée par la SN Gâtichanvre.
SN Gâtichanvre : après les promesses, le temps des actes
Alors que les nouvelles machines de l'usine sont arrivées sur site, Gâtichanvre a organisé une visite avec les producteurs et…
Les panneaux photovoltaïques sont installés sur un bâtiment de 1	000 m².
Photovoltaïque : Éric Delorme dresse un premier bilan après deux ans d'exploitation
L'installation de panneaux photovoltaïques continue de séduire les exploitations agricoles, particulièrement avec l'explosion des…
Protéines végétales : l'entreprise Intact s'implante à Baule
Lundi 16 janvier, l'entreprise Intact a présenté à la presse son projet d'implantation à Baule (Loiret). Cette rencontre s’est…
Le 13 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau, s'est félicité des bonnes performances de la campagne 2021-2022.
Exercice 2021-2022 : le groupe Axéréal atteint ses objectifs
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 13 décembre à Orléans (Loiret) et a annoncé des résultats à la …
À Yèvre-le-Châtel, les époux Douillet vous attendent dans leur boutique Yèvre miel.
Une année record pour Yèvre miel
Installé depuis 2006, d’abord à Engenville puis à Yèvre-le-Châtel (Loiret), Nicolas Douillet possède près de 600 ruches. Il…
Publicité