Aller au contenu principal

La pluie n'a pas détourné le public de la Fête du safran

La famille De Smet a organisé dimanche sa cinquième Fête du safran et, malgré le temps, les visiteurs ont fait le détour jusqu'à Broué.

En dépit d'une météo plutôt maussade et du contexte sanitaire, les visiteurs n'ont pas boudé la cinquième édition de la Fête du safran, organisée le 25 octobre par la famille De Smet sur leur ferme de Badonville à Broué.

Il est vrai que comme la fête coïncide avec la période de la récolte et du prélèvement des trois stigmates du Crocus sativus qui donnent l'épice, à l'automne, le temps est rarement de la partie.

« Nous avons eu du monde, surtout le matin, souligne Samuel De Smet. Les gens sont toujours curieux de découvrir la safranière. Je suis tout de même surpris de voir autant de monde malgré le contexte. Nous avons obtenu le feu vert de la préfecture il y a trois jours. C'est un peu compliqué en ce moment ».

Quant à la récolte de safran, elle s'est révélée plutôt généreuse cette année, en revanche, du fait de la fermeture des restaurants ou l'annulation des marchés pendant une longue période, les ventes ont été moins bonnes que d'habitude.

Cette fête est aussi l'occasion d'organiser un marché fermier. Il a réuni cette année vingt-sept producteurs euréliens.

Et la plupart se sont montrés satisfaits de leur journée : « Il y a toujours du monde ici. Et compte tenu du temps, beaucoup viennent surtout pour acheter, ils savent ce qu'ils vont trouver », témoigne la productrice des excellentes confitures du Jardin des calotiers, Isabelle Collin.

Même son de cloche auprès d'Adrien Pelletier, qui a vendu la quasi-totalité de son pain au levain paysan, ou de Laure Poirier qui n'avait plus de fromages de chèvre frais à vendre à la tombée de la nuit.

Hervé Colin

 

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
Les nouveaux tracteurs Massey-Ferguson série 8S sont arrivés
Les nouveaux tracteurs Massey-Ferguson de la série 8S sont arrivés dans les différentes bases des établissements Allezy.
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
Publicité