Aller au contenu principal

La qualité ou le rendement, il faut choisir !

L’assemblée générale de la Caproga s’est tenue mardi 1er décembre à l’Espace Jean Vilar à Amilly.

Patrick Leloup et Jean-Michel Billault.

Jean-Michel Billault, président de la Caproga a fait le point sur l’exercice 2014-2015. La réglementation toujours contraignante et exigeante devient un gros souci sur le marché de la céréale.

«La moisson 2014 a dû faire face à une qualité fortement dégradée pour les blés. Un mauvais indice de Hagberg cumulé à un faible taux de protéines, a conduit au déclassement de 70% des blés fourragers, avec des réfactions jusqu’à 25€/T» explique Jean-Michel Billault.

«Cela représente deux tiers de notre collecte qui ont dû être déclassés ce qui a entrainé...

 

 


...la suite dans l'édition papier du 11 décembre)

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Les agriculteurs ont du cœur et le font savoir
Vendredi 18 décembre, chez Nathalie et Pierre Bot, maraîchers à Saclay (Essonne), de nombreux produits frais d'agriculteurs…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité