Aller au contenu principal

Aide
La Région Île-de-France débloque une aide d'urgence sécheresse

La Région Île-de-France vient en aide aux agriculteurs frappés par la sécheresse et la jaunisse de la betterave.

Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, et Alexandra Dublanche, vice-présidente chargée du développement économique, de l'attractivité, de l'agriculture et de la ruralité, ont décidé de débloquer une aide d'urgence de 2,15 millions d'euros afin d'aider les agriculteurs franciliens face à la récolte 2020 qui comptera parmi les pires de ces vingt dernières années en Île-de-France.

Cette première tranche de 2,15 millions d'euros, affectée le 18 novembre à cette « aide régionale sécheresse 2020 », permettra « de soutenir la trésorerie des exploitations qui, pour beaucoup d'entre elles, ne se sont pas encore remises de la catastrophe climatique de 2016, précise la Région. Elle aidera ainsi les exploitations de grandes cultures ayant subi des pertes de rendement parfois supérieures à 50 % par rapport à la moyenne 2017-2018-2019 pour les récoltes de cet été en blé, orges, cultures protéagineuses et colza. Elle aidera aussi les éleveurs qui souffrent du manque de fourrage et des surcoûts liés à leur approvisionnement et qui doivent ressemer les prairies brûlées par la sécheresse ».

Une aide complémentaire sera également mise en œuvre par la Région Île-de-France pour aider les exploitations impactées par les très fortes baisses de rendement des récoltes d'automne, quand leur bilan définitif sera arrêté. Face aux ravages de la jaunisse, « ce soutien s'adressera en particulier aux planteurs de betteraves, dont la campagne a été gravement mise à mal », fait savoir la Région.

La Région Île-de-France veut ainsi « contribuer à préserver sa filière sucrière historique, ses emplois agricoles et industriels, et son rôle névralgique pour notre souveraineté alimentaire ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Vincent Portier vit sa première campagne en tant que producteur de fraises à Tour-en-Sologne. Pour le moment, la récolte se passe bien malgré un manque de main d'œuvre qui pose des soucis au quotidien.
Vincent Portier lance sa première récolte de fraises
Les fraises sont de sortie et les cueilleurs s’activent pour remplir les barquettes de 250 ou 500 grammes. Vincent Portier,…
Publicité