Aller au contenu principal

La Région Île-de-France renouvelle son soutien à l’agriculture urbaine

En 2023, la Région Île-de-France a retenu dix lauréats porteurs de projets en agriculture urbaine dans le cadre de la 5e édition d’un dispositif d’aides dédié.

Ma salade à toit prévoit l’installation d’une ferme maraîchère sur un centre commercial.
Ma salade à toit prévoit l’installation d’une ferme maraîchère sur un centre commercial.
© T.B.

À travers son dispositif de soutien au développement de l’agriculture urbaine et périurbaine, la Région Île-de-France appuie les collectivités et les porteurs de projets dont les initiatives professionnelles sont créatrices de valeurs économiques, environnementales et sociales. Depuis le lancement du dispositif en 2019, des subventions ont été octroyées à 43 bénéficiaires, soit une enveloppe d’environ 1,07 million d’euros. Dans le cadre de la 5e édition en 2023, dix lauréats ont été retenus afin de financer des études ou des aménagements préalables à l’installation d’un agriculteur ou bien des investissements pour consolider ou diversifier leurs activités agricoles.

Un levier pour les collectivités et les associations locales

Les communes de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) et Coignières (Yvelines) sont bénéficiaires en vue de l’installation d’activités de maraîchage et de PPAM (Plantes à parfum, aromatiques et médicinales) en agriculture biologique tandis que Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne) a sollicité une aide pour réaliser une étude de faisabilité pour un projet de ferme maraîchère et pédagogique. Plusieurs associations, dont trois à vocation d’insertion professionnelle, bénéficieront d’un soutien pour consolider et développer leurs activités : Clinamen (nouvelles activités de production en lien avec sa bergerie urbaine dans le parc de La Courneuve) ; Fleurs d’Halage (équipements et aménagements écologiques pour renforcer sa production de fleurs et démarche de renaturation d’une ancienne friche industrielle sur L’Île-Saint-Denis) ; Plaine de vie (réhabilitation d’un hangar agricole à la suite de l’acquisition d’un verger) et Le Paysan urbain Grand Paris (aménagements pour améliorer le volet productif et rendre la ferme plus économe en énergie et en eau).

Des projets innovants et structurants pour les filières locales en émergence

À Noisy-le-Grand (Seine-Saint-Denis), l’entreprise Ma salade à toit prévoit l’installation d’une ferme maraîchère sur une dalle en toiture d’un centre commercial. Lauréat d’un appel à projets lancé par la collectivité en 2021 pour l’implantation d’un projet d’agriculture urbaine sur un site stratégique en pleine mutation, l’entreprise propose un nouveau modèle de ferme urbaine productive et agroécologique. Cette dernière intègre directement la transformation dans la chaîne de valeur en proposant une offre de restauration sur place. Le soutien de la Région Île-de-France appuiera la mise en place d’une serre et 5 000 m2 de cultures maraîchères, ainsi qu’un espace d’accueil du public, avant l’inauguration prévue à l’automne 2024.

Dans le Parc des Lilas à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), l’entreprise Ferme florale urbaine développe son activité de floriculture sur un nouveau site de production en pleine terre, ayant acquis une solide expérience sur sa première micro-ferme florale installée sur une toiture-terrasse d’un hôpital parisien. L’entreprise — engagée dans l’agroécologie et au sein du Collectif de la fleur française — prévoit l’installation d’une serre-pépinière afin de produire les milliers de plants dont elle a besoin chaque année pour sa production.

Dans les Yvelines, l’association Fleurs lentes est lauréate avec son projet de ferme-école florale biologique en collaboration avec la SCEA Les Fleurs de Sonchamp. Le site de 9,2 hectares leur a été attribué dans le cadre de l’appel à projets Parisculteurs de la mairie de Paris. La subvention octroyée va servir pour aménager un bâtiment pour l’accueil du public à la ferme, et l’animation d’ateliers pédagogiques et de formations à la floriculture biologique et à la fleuristerie responsable.

+ d'infos :

Pour tout renseignement ou un accompagnement de vos projets, contactez le pôle agriculture urbaine de la chambre d’Agriculture de région Île-de-France : Tara Bushe, tara.bushe@idf.chambagri.fr ou 07.54.38.92.79.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité