Aller au contenu principal

La robotisation au cœur des enjeux de l’élevage laitier

Une matinée technique autour du sujet de la robotisation en élevage laitier, organisée par la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher, a eu lieu mardi 7 novembre à Savigny-sur-Braye en présence d’éleveurs.

Le Loir-et-Cher est le département le plus robotisé de France proportionnellement au nombre d’élevages. La chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher a donc décidé d’organiser une matinée technique sur les robots de traite. « C'est l’occasion d’évoquer la robotisation pour ceux qui ne possèdent pas encore de robot ou de conseiller les éleveurs qui ont déjà un robot dans leur élevage », affirme Didier Leroy, responsable du pôle élevage à la Chambre. En préambule de la matinée, Delphine Descamps, éleveuse et élue Chambre, a pris la parole : « Un robot de traite, c’est l’aboutissement de toute une réflexion en amont ».

Un robot pour moins de contraintes

Lynda Fresnay et Jérôme Paineau, gérants de l’élevage du Gaec Paineau, ont expliqué leur motivation pour investir dans un robot de traite sur l’exploitation. « On faisait la traite tout le temps avec des astreintes. Nous sommes en couple et nous avions envie de profiter davantage de nos week-ends », assure Lynda Fresnay. Le robot a permis au couple d’éleveurs d’avoir une meilleure qualité de vie au quotidien. « On gagne énormément de temps, on peut voir sur notre téléphone si tout fonctionne correctement. Nous n’avons plus les astreintes d’avant. C’est bien moins contraignant », explique de son côté Jérôme Paineau. Avec 65 vaches en production et un droit à produire de 650 000 litres de lait, le Gaec Paineau a été un des premiers élevages du département à investir dans un robot de traite en 2012. « Nous avons choisi la marque Lely. Le choix s’est porté sur cette marque car nos voisins éleveurs la possèdent aussi, en cas de problème c’est donc plus simple pour gérer le souci. Nous sommes un groupe d’éleveurs très solidaires les uns envers les autres », souligne l’éleveur laitier.

Qualité de l’alimentation

En dehors des conseils de paramétrage du robot de traite fournis par Juliette Baillon, conseillère bovin lait à la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher, la matinée a également permis d’évoquer l’alimentation des vaches. Dany Buron, conseiller spécialisé traite, a présenté l’accompagnement que propose la Chambre afin de vérifier la qualité de l’alimentation. « Pour que les vaches se nourrissent correctement, il est important que la ration proposée soit bien mélangée et homogène », a souligné Dany Buron.

Le conseiller a également présenté les recommandations dimensionnelles des logettes pour les vaches laitières. « En moyenne, une vache est couchée douze heures par jour. Une heure de couchage en moins peut représenter une production moindre en lait car la vache a besoin d’être couchée pour consommer moins d’énergie », a expliqué Dany Buron.

Un moment de convivialité a permis de clore cette matinée riche en informations pour les éleveurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
S'abonner
Pour profiter de l'intégralité du contenu de notre site Internet, recevoir votre journal papier dans votre boîte aux lettres…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Vincent Portier vit sa première campagne en tant que producteur de fraises à Tour-en-Sologne. Pour le moment, la récolte se passe bien malgré un manque de main d'œuvre qui pose des soucis au quotidien.
Vincent Portier lance sa première récolte de fraises
Les fraises sont de sortie et les cueilleurs s’activent pour remplir les barquettes de 250 ou 500 grammes. Vincent Portier,…
Le 23 mai, à Digny. La Chambre et Terres Inovia, Dominique Delaunay (à d.) et julien Charbonnaud (de dos), ont fait le tour de l'actualité autour du colza et présenté quarante-six variétés.
Colza : l'actualité et quarante-six variétés alignées à Digny
La chambre d'Agriculture, en partenariat avec Terres Inovia, a proposé le 23 mai chez Alexis Bouchard à Digny, une visite de…
Publicité