Aller au contenu principal

La Safer Centre aide les jeunes installés

Une remise de chèque pour trois jeunes agriculteurs de Loir-et-Cher avait lieu mercredi 11 octobre dans les locaux de la Safer Centre, à Blois, dans le cadre du fonds d'aide à l'installation.

Mercredi 11 octobre, à Blois. Deux jeunes exploitants viticoles fraîchement installés ont reçu chacun un chèque de 3 000 euros remis par la Safer du Centre dans le cadre du fonds d'aide à l'installation.
Mercredi 11 octobre, à Blois. Deux jeunes exploitants viticoles fraîchement installés ont reçu chacun un chèque de 3000 euros remis par la Safer du Centre dans le cadre du fonds d'aide à l'installation.
© L.B. - Horizons

Chaque année depuis 2012, la Safer du Centre remet à plusieurs agriculteurs de la région fraîchement installés des chèques dans le cadre du fonds d’aide à l’installation. Cette année, trois agriculteurs ont été éligibles à cette aide financière en Loir-et-Cher. Une remise de chèque a eu lieu dans les locaux de la Safer du Centre à Blois, mercredi 11 octobre, avec la présence de deux agriculteurs sur les trois — le troisième ayant déjà reçu son chèque lors d’une autre cérémonie à Maintenon. En région Centre-Val de Loire en 2023, ce sont 25 agriculteurs qui ont été éligibles à cette aide financière.

Une aide financière avec des critères

Le fonds d’aide à l’installation est attribué à des jeunes installés remplissant certains critères obligatoires comme : être un jeune agriculteur de moins de 40 ans, attributaire du foncier, exclusivement instruit par la Safer lors d’une première acquisition réalisée, s’installer à titre principal et avec un engagement de conserver le bien vendu au moins pendant dix ans. « C’est une aide qui se cumule en plus de la Dotation jeune agriculteur (DJA). Tous les ans, c’est une enveloppe aux alentours de 70 000 euros qui est investie sur toute la région par la Safer du Centre », détaille Pascal Huguet, président du comité technique de la Safer Centre. Les bénéficiaires de cette année en Loir-et-Cher ont chacun reçu un chèque à hauteur de 3 000 euros.

Deux exploitations viticoles bénéficiaires

Guillaume Goujon, aviculteur à Saint-Marc-du-Cor, Émilien Jacqueson, vigneron à Soings-en-Sologne, et Pierre Prevost, vigneron à Selles-sur-Cher, étaient éligibles à l’aide financière. Pour les deux derniers, leur remise de chèque s’est effectuée devant les membres du comité de direction de la Safer du Centre. « C’est une aide qui va nous servir avant tout pour la trésorerie », affirment d’une seule voix les deux vignerons du sud de la Loire.

Pour Pierre Prevost, 32 ans et originaire du Cher, s’installer en viticulture était une évidence pour ce passionné de vin et de vignes : « J’ai repris le vignoble en novembre 2022 et j’ai gardé le salarié qui était déjà là avant mon arrivée. Au niveau commercial, les ventes sont en totalité réalisées en bouteille ».

De son côté, Émilien Jacqueson, 29 ans, a décidé de s’installer en Loir-et-Cher grâce à l’accessibilité du foncier. « J’ai travaillé douze ans en Bourgogne dans les vignes. Je me suis installé ici avant tout pour me rapprocher de ma belle-famille mais aussi car le foncier y est beaucoup plus abordable », détaille le vigneron.

Les vendanges pour les deux exploitants viticoles s’annoncent pour le moment « satisfaisantes avec un bon état sanitaire général ainsi que des quantités très correctes ».

La matinée s’est conclue par un moment convivial où les deux jeunes installés ont pu faire connaissance et nourrir de riches échanges.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Vincent Portier vit sa première campagne en tant que producteur de fraises à Tour-en-Sologne. Pour le moment, la récolte se passe bien malgré un manque de main d'œuvre qui pose des soucis au quotidien.
Vincent Portier lance sa première récolte de fraises
Les fraises sont de sortie et les cueilleurs s’activent pour remplir les barquettes de 250 ou 500 grammes. Vincent Portier,…
Publicité