Aller au contenu principal

Diversification
La saison va bientôt démarrer à la Fraiseraie de Sours

La fraiseraie de la Ferme du château, à Sours (Eure-et-Loire), dispose désormais de trois serres pour produire ses fraises, qui commencent tranquillement à mûrir.

Il faut encore attendre un peu qu'elles soient bien rouges mais cela ne va plus tarder. En tout cas à la Fraiseraie de Sours, Henri Prevosteau et son équipe de cueilleurs se préparent au démarrage de la saison tant attendue des fraises. Pour le moment, il reste quelques travaux de peignage pour que fleurs et fruits se trouvent sous le soleil exactement.

Et avec une troisième serre, qui porte à 3 000 m2 la surface de culture, il y en aura encore plus pour tout le monde.

Saveurs différentes

Magnum, Joly, Mariette et Darselect, quatre variétés sont cultivées à la Ferme du château. Il s'agit pour le producteur « de ne pas mettre [ ses ] œufs dans le même panier. Elles ont des précocités et des saveurs différentes. Et cela permet de limiter les risques, en cas de gel par exemple, ou de rupture chez un fournisseur ».

Pour le moment, même s'il est encore tôt pour savoir si la saison sera bonne, le cycle de culture se déroule bien. Le gel a été évité et la pression insectes est faible : « J'utilise la protection intégrée, comme des insectes pour lutter contre les pucerons, mais je n'en ai pas encore vu cette année. L'objectif est de trouver un équilibre dans la serre car si ça démarre, ça peut aller vite », pointe Henri Prevosteau.

Pour le moment, le producteur n'a qu'un seul problème, la production : « Nous n'en avons jamais assez ».

Où trouver ces fraises ?

La Fraiseraie de Sours propose la vente à la ferme du lundi au vendredi de 16 heures à 18 heures, samedi, dimanche et jours fériés de 10 heures à midi. Aussi sur le marché de Chartres le samedi et sur quelques marchés fermiers. On en retrouve aussi sur la carte de restaurants ou dans les pâtisseries de boulangeries du secteur. Plus d'infos et Fraisi'drive sur www.lafraiseraiedesours.fr.

Les plus lus

Pierre Bot (Archives)
Pierre Bot : « Saclay : pas besoin de tuer la ZPNAF pour tuer l'agriculture »
Agriculteur à Saclay (Essonne), Pierre Bot est président de la commission Nouvelles formes d'agriculture et administrateur de la…
Vincent Michelet montre la graine au stade «	germée 2 cm	» dont raffolent les corbeaux.
Appel aux agriculteurs pour réclamer une indemnisation des dégâts de corvidés
En juin, de nombreux agriculteurs constatent, comme à l'accoutumée, que les corbeaux et autres corvidés ont fait des semis leurs…
La Queue-en-Brie (Val-de-Marne), vendredi 21 mai. À l’occasion du lancement de la carte interactive des producteurs et de leurs points de vente en Île-de-France, les exploitants des Vergers de Champlain ont présenté leur activité, les panneaux sur les cultures de la cueillette, ainsi que le fonctionnement du QR code, qui permet d’obtenir des informations complémentaires.
Lancement d’une carte interactive des producteurs
Une carte interactive recensant les producteurs franciliens et leurs points de vente a été lancée par la chambre d’Agriculture.
Damien Chardon, exploitant agricole à Chevrainvilliers.
Les Fruits rouges de mon jardin et ses légumes
Depuis plus de vingt ans, Damien Chardon, exploitant agricole à Chevrainvilliers, s’est diversifié dans la production de fruits…
Le 13 juin, à Châteaudun. L'irrigation est un sujet important mais les animaux sont indispensables à la réussite de Plus belle la campagne.
Plus belle la campagne apporte l'irrigation à Châteaudun
Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a organisé son opération Plus belle la campagne le 13 juin à Châteaudun, autour du thème de l'…
Le château de Cheverny recevra le salon des vins le week-end des 26 et 27 juin.
L'alliance entre le chocolat de Max Vauché et les vins
Le château de Cheverny accueille, pour la seconde édition, le salon des vins les 26 et 27 juin 2021. Toutes les régions de France…
Publicité