Aller au contenu principal

L'Adib met à l'honneur la betterave rouge du Loiret

L’Adib* et ses cinq transformateurs du département ont organisé une journée consacrée à la betterave rouge du Loiret.

Sous l’égide de l’Adib*, les entreprises Allaire, BTG, Baby-Kultive, Rocal et Terr’Loire ont exceptionnellement ouvert leurs portes durant une journée afin de faire connaître un des produits phare du territoire loirétain : la betterave rouge. Organisé le 5 mai, cet événement avait pour objectif de mettre en avant les savoir-faire de ces cinq entreprises de transformation, ainsi que les bienfaits gastronomiques et nutritionnelles de la betterave rouge. « En France, il existe sept transformateurs de taille significative, nous explique Ludovic Fichot, directeur de l’Adib. Cinq d’entre eux sont présents dans le Loiret, et qui plus est, dans un mouchoir de poche territorial. En effet, si la betterave rouge devait avoir une capitale, ce serait Saint-Benoît-sur-Loire, car trois des cinq usines se trouvent dans cette commune ». Plus de 75 % des betteraves transformées en France proviennent de ces cinq usines loirétaines.

Valoriser l’image de la betterave rouge

Au sein des cinq usines visitées jeudi 5 mai, la betterave rouge est l’unique produit travaillé ou demeure du moins le produit ultra majoritaire. « Dans le cadre de la promotion de la betterave rouge, la concurrence entre les entreprises n’existe plus, souligne Ludovic Fichot. Réunis via l’Adib, les transformateurs parlent aujourd’hui d’une seule voix afin de dépoussiérer l’image de la betterave rouge. Appréciée grâce à son goût sucré, sa présentation reste néanmoins peu valorisée. Heureusement, grâce aux émissions culinaires de plus en plus populaires, la betterave tend à redevenir tendance ». Par cette journée dédiée, l’Adib souhaite surfer sur cette vague afin de faire reconnaître cette racine comme produit d’excellence. Près de cent personnes ont répondu présent lors de ce rendez-vous, dont de nombreux élus loirétains. « Les cinq PME ont pour la plupart été créées après guerre, précise Benoît Guéroult, président du groupe Allaire. Il est donc important de les faire connaître à nos nouveaux élus départementaux car elles apportent de la richesse, de la vie et de l’emploi au territoire. Nous avons besoin du soutien de nos élus car ils sont les ambassadeurs de nos produits de part le monde », conclut-il.

*L’Adib, c'est quoi ?

Créée en 1996, l’Association départementale interprofessionnelle de la betterave rouge (Adib) avait initialement pour ambition de répondre à une problématique technique de l’époque : la création de variétés tolérantes à une maladie du sol. Producteurs et transformateurs se sont réunis au sein de cette structure pour lever des fonds et financer les recherches. Aujourd’hui, l’Adib est un lieu d’échanges et de concertations sur les problématiques de la filière. Elle assure la promotion de la betterave rouge et développe un programme de recherche appliquée, notamment sur les techniques culturales respectueuses de l’environnement.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité