Aller au contenu principal

L’agriculture au cœur des enjeux du Romorantinais et Monestois

Une convention de partenariat a été signée, le 14 juin à Langon-sur-Cher (Loir-et-Cher), entre la chambre d’Agriculture et la communauté de communes du Romorantinais et Monestois, afin de maintenir l’agriculture sur le territoire.

Jeanny Lorgeoux, président de la communauté de communes du Romorantinais et Monestois, et Arnaud Bessé, président de la chambre d'Agriculture, ont signé une convention de partenariat de 2023 à 2028.
Jeanny Lorgeoux, président de la communauté de communes du Romorantinais et Monestois, et Arnaud Bessé, président de la chambre d'Agriculture, ont signé une convention de partenariat de 2023 à 2028.
© L.B. - Horizons

C’est par la signature de Jeanny Lorgeoux, président de la communauté de communes du Romorantinais et Monestois, ainsi que celle d’Arnaud Bessé, président de la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher, qu’une nouvelle convention pour maintenir l’agriculture sur le territoire a vu le jour, mercredi 14 juin dernier, au Grand-Liot à Langon-sur-Cher (Loir-et-Cher).

Des aides pour favoriser l’installation

« Cette nouvelle convention 2023-2028 a plusieurs objectifs comme favoriser l’installation des jeunes agriculteurs ou encore mettre en avant les produits locaux de Sologne », a précisé Arnaud Bessé.

Ce qu’a confirmé Jeanny Lorgeoux : « Durant la précédente convention 2018-2023, il y a eu un excellent climat de confiance. Nous avons réussi à atteindre les objectifs fixés. C’est une volonté politique de notre part de soutenir l’agriculture du territoire ».

La signature de cette nouvelle convention était l’occasion de présenter les résultats de la précédente. Afin de privilégier les installations des jeunes agriculteurs, la communauté de communes a entrepris durant la précédente convention d’aider financièrement les bailleurs. « Une aide au bail de 1 000 euros par hectare, d’un maximum de 12 000 euros, a été proposée aux propriétaires dans le but de les inciter à louer leurs terres à des jeunes agriculteurs », a expliqué Valérie Périn, chargée de mission à la chambre d’Agriculture. Une aide à la remise en état de 80 % du montant hors taxes des travaux, jusqu’à hauteur de 60 000 euros, était également proposée aux exploitants agricoles. Ce sont donc huit installations qui ont vu le jour pour un total de 570 hectares de SAU. 94 397 euros d’aides au bail et 13 284 euros d’aides de remise en état ont été accordées et financées par la com-com. « Ce que nous faisons conjointement avec la Chambre est très important pour l’avenir de l’agriculture sur le territoire », a affirmé Jeanny Lorgeoux.

Le comice 2024 à Romorantin

À la suite de la signature de la convention, le président de la com-com du Romorantinais et Monestois en a profité pour faire des annonces. « Je vous annonce que la ville de Romorantin s’est portée candidate pour accueillir le comice de l’année prochaine. En 2024, celui-ci aura donc lieu au château de Beauvais. Nous sommes heureux de cette concrétisation », a précisé Jeanny Lorgeoux, également maire de Romorantin-Lanthenay.

De même, l’intercommunalité a donné son accord de principe pour le rachat des 100 hectares autour du Grand-Liot à Langon-sur-Cher appartenant à la ville de Saran pour un euro symbolique. « Nous sommes en train de voir les modalités avec Saran. Ce n’est pour l’instant qu’un simple projet. Nous allons constituer un comité de réflexion et nous aurons des discussions avec la chambre d’Agriculture de Loir-et-Cher pour imaginer ce que nous pourrons faire sur cet espace », a expliqué Jeanny Lorgeoux.

Quoi qu’il en soit, l’intercommunalité du Romorantinais et Monestois souhaite maintenir une agriculture pérenne sur son territoire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Vincent Portier vit sa première campagne en tant que producteur de fraises à Tour-en-Sologne. Pour le moment, la récolte se passe bien malgré un manque de main d'œuvre qui pose des soucis au quotidien.
Vincent Portier lance sa première récolte de fraises
Les fraises sont de sortie et les cueilleurs s’activent pour remplir les barquettes de 250 ou 500 grammes. Vincent Portier,…
Publicité