Aller au contenu principal

Édito
« L’agriculture ne peut s’envisager sans filet de sécurité »

Le président de la FNSEA Centre-Val de Loire, Florent Leprêtre, revient sur les épisodes de gel et aujourd'hui de sécheresse et appelle les pouvoirs publics à mener conjointement avec la FNSEA une réflexion suivie d'actions rapides pour une meilleure gestion des risques climatiques en agriculture.

« L’épisode exceptionnel de gel qui a déferlé début avril sur notre région a décimé nos vergers, nos vignes et une partie de nos grandes cultures.

À l’heure de l’évaluation, la sécheresse sévit dorénavant en région et s’ajoute aux sinistres humains et économiques avec à nouveau un risque de récolte faible et donc un déficit fourrager important alors que l’alimentation au pré est de plus en plus fréquente et sa périodicité de plus en plus longue.

L’urgence est à l’indemnisation et au maintien à flot des exploitations qui devront malgré tout faire face aux charges courantes de l’année, sans recettes supplémentaires.

Le travail de réflexion de la FNSEA pour prévenir les aléas de plus en plus récurrents et destructeurs doit se poursuivre et engager les pouvoirs publics.

Ceux qui ont le mieux résisté aux vagues de gel et de sécheresse sont ceux qui ont accès à l’eau. L’agriculture ne peut s’envisager sans filet de sécurité. L’aspersion antigel et l’irrigation constituent des éléments de protection primordiaux pour l’agriculture au XXIe siècle.

Sur la gestion du risque climatique, l’assurance ne doit pas représenter le seul levier de protection.

Il nous est indispensable d’avoir des produits à vendre chaque année pour préserver nos filières, et leurs marchés. La technologie peut sauver des exploitations, mais ce n’est pas tout.

Le ''Varenne de l’eau'' incitant à une politique de grands travaux pour que chaque agriculteur puisse avoir un réservoir d’eau suffisant pour se protéger, est plus que jamais attendu.

Nous serons au rendez-vous pour porter ce message. Plus que jamais, notre souveraineté alimentaire dépend de notre résilience face au dérèglement climatique. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Le 9 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau (à d.), et son directeur général, Paul-Yves L'Anthoën, sont revenus sur un exercice 2020-2021 compliqué.
Une campagne 2020-2021 atypique pour le groupe Axéréal
Le groupe coopératif Axéréal s'est réuni en assemblée générale le 9 décembre à Orléans (Loiret). Retour sur un exercice 2020-2021…
Florent Leprêtre, président de la FNSEA CVL.
Les vœux des présidents
Florent Leprêtre, président de la FNSEA Centre-Val de Loire, présente ses vœux en cette nouvelle année 2022. Tout comme Didier…
Bertrand Petit, président de la FNSEA 28.
« S’engager ensemble en 2022 »
Le président de la FNSEA 28 et le président de la FNSEA CVL présentent leurs vœux pour cette nouvelle année.
« 2022 : dans l’espoir du retour au bon sens paysan »
Damien Greffin, président de la FRSEA Île-de-France, Christophe Hillairet, président de la chambre d’Agriculture de région Île-de…
Vincent Michelet, agriculteur dans le Vendômois, est membre du bureau d'Axéréal.
Tour d'actualité d'Axéréal
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 9 décembre. Vincent Michelet, président de la section Grand-Ouest…
Agriculteur en bout de champ.
Recensement agricole de 2020 : premiers résultats pour l’Île-de-France
Les premiers résultats du recensement 2020 sont publiés. L’Île-de-France compte 4 425 exploitations agricoles dont la SAU moyenne…
Publicité