Aller au contenu principal

Lait : Yohann Serreau est le nouveau président de l'OPNC

Réuni le 8 octobre, le conseil d'administration de l'OPNC a élu Yohann Serreau à sa tête.

Lors de sa réunion du 8 octobre dernier, le conseil d’administration de l’OPNC a élu son nouveau bureau. L’association, constituée uniquement de producteurs de lait livrant leur production au groupe Lactalis, et s’étendant sur les secteurs géographiques de la Manche, du Calvados, de l’Orne, de l’Eure, de l’Eure-et-Loir et de la Sarthe, a désormais un nouveau président, Yohann Serreau.

Une page se tourne donc pour cette Organisation de producteurs (OP), reconnue par les pouvoirs publics depuis 2012.

Son ex-président, Jacky Gilbert, éleveur laitier à Saint-Mars-d’Egrenne (Orne), a succédé à Max Vie au poste de président. Ces trois dernières années, il a participé aux négociations de prix du lait avec l’entreprise, et aura travaillé sans relâche à l’élaboration des contrats cadre Unell – Lactalis et OPNC – Lactalis.

Après cette période d’investissement total auprès de l’OP et une carrière laitière bien remplie, Jacky Gilbert prendra sa retraite à la fin du mois.

C’est dans ce contexte qu’il a laissé sa place à la tête de l’OPNC  : « Yohann va apporter le dynamisme de la jeunesse, sa compétence et sa réactivité, a souligné Jacky Gilbert. Pour ma part, je quitte la présidence avec sérénité en laissant l’OPNC en bon ordre de marche ».

Le nouveau président, le troisième depuis sa création, est donc Yohann Serreau, éleveur laitier installé à La Gaudaine en Eure-et-Loir. Membre du conseil d’administration depuis fin 2017, puis vice-président de l’organisation depuis 2019, il s’est investi dans les négociations avec l’entreprise Lactalis dès son entrée à l’OPNC.

La « passation de pouvoirs » entre les deux éleveurs a été bien préparée, assurant ainsi une transition sereine.

« C’est avec un conseil d’administration dynamique que je vais représenter les producteurs adhérents de l’OPNC auprès de notre client Lactalis, mais aussi des différents partenaires de la filière. Dans la continuité de la prise en compte des coûts de revient pour la détermination du prix et la gestion des volumes, de nombreux sujets sont encore devant nous. C’est avec détermination et un état d’esprit constructif, qu’ensemble, nous écrirons une nouvelle page de l’OPNC au service de nos adhérents », a-t-il déclaré.

Pour toute question, vous pouvez contacter l’OPNC par mail à l’adresse suivante  : opnclactalis@gmail.com.

OPNC

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Le Gaec Perron est équipé d’un robot de traite depuis 2013. Celui-ci sera renouvelé en 2021.
Julien Perron, éleveur-multiplicateur
Installé en Gaec à Sainte-Anne (Loir-et-Cher), Julien Perron produit du lait de vache et multiplie des semences certifiées de…
Benjamin Demailly, nouveau président du PNR du Vexin français
Benjamin Demailly, 26 ans, vient de prendre la présidence du Parc naturel régional (PNR) du Vexin français. Portrait.
Publicité