Aller au contenu principal

« L’alternance permet de faire ses preuves en entreprise »

Agé de 19 ans, cet apprenti est en terminale bac pro CGEA (conduite et gestion d’une exploitation agricole) au CFA (centre de formation des apprentis) de La Bretonnière à Chailly-en-Brie (Seine-et-Marne).

« Après avoir suivi une seconde générale, j’ai souhaité être réorienté vers un bac pro agricole par alternance. Je m’étais mis en tête de suivre un apprentissage afin de mettre en pratique, au sein d’une entreprise, les cours théoriques. En formation continue, seul le diplôme permet de faire ses preuves. Moi, je peux les faire au sein d’une exploitation tout au long de la formation. Contrairement aux idées reçues, nous faisons le même programme que les autres lycéens, ce qui nécessite un effort plus important. Toutefois, j’oublie les matières générales  tant les enseignements techniques me passionnent. De plus, on touche un salaire, même réduit, ce qui est non négligeable.

Après un an d’alternance sur l’exploitation de mon grand-père, j’ai opté pour une autre structure afin de découvrir de nouvelles techniques et de nouveaux matériels.
Mon seul regret concerne mon absence lors de certains travaux qui se déroulent la semaine où je suis au CFA. Bref, quand on goûte à l’alternance, il est impossible de retourner en formation continue. D’ailleurs, l’an prochain, je souhaite poursuivre en BTSA productions végétales en apprentissage dans un objectif : être chef de cultures. »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Mercredi 24 janvier, tôt le matin, au rond-point du supermarché Cora, plus d'une cinquantaine de tracteurs ont répondu à l'appel à mobilisation lancé par la FNSEA 41 et JA 41 pour prendre la route vers la préfecture de Blois.
FNSEA et JA 41 se mobilisent à Blois
La colère des agriculteurs a grondé en Loir-et-Cher et plus précisément à Blois, devant les locaux de la préfecture, mercredi 24…
Charles Perdereau, Président de JA Centre-Val de Loire.
Charles Perdereau : « Nous voulons des actes ! »
Les premières grosses mobilisations ont pris de l’ampleur tout au long de ces derniers jours un peu partout en France. La montée…
S'abonner
Pour profiter de l'intégralité du contenu de notre site Internet, recevoir votre journal papier dans votre boîte aux lettres…
« Nous appelons à une mobilisation forte ce dimanche 28 janvier dans notre département »
Bertrand Petit, président de la FNSEA 28, et Guillaume Chenu, président de JA 28, prennent la parole dans un contexte de ras…
Mardi 23 janvier, à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise). Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, en visite dans l'exploitation de Paul Dubray,
Valérie Pécresse à la rencontre des agriculteurs
Valérie Pécresse, présidente de la Région Île-de-France, s'est rendue mardi 23 janvier à Boissy-l'Aillerie (Val-d'Oise) sur…
Les marques de Lactalis ont été épinglées par les éleveurs de la FNSEA et de JA d'Eure-et-Loir.
Les éleveurs ciblent Lactalis
Les éleveurs laitiers de la FNSEA 28 et de Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir ont mené une action au sein du Centre Leclerc de…
Publicité