Aller au contenu principal

L’AS 77, une quadra en pleine forme

L’association de gestion et de comptabilité AS 77 a célébré ses quarante ans lors de son assemblée générale.

« AS 77 : quarante ans à vos côtés ». Tel était le leitmotiv de l’assemblée générale d’AS 77 mardi 13 juin au Mée-sur-Seine durant laquelle la vie de la structure – initialement appelée Centragri 77 -, et ses évolutions depuis sa création ont été rappelées.

AS 77 compte aujourd’hui 985 adhérents dont 70 % d’agriculteurs, un conseil d’administration de treize agriculteurs du département et 23 salariés équivalent temps plein. « La structure, qui reste à taille humaine, peut envisager l’avenir avec sérénité », a souligné le trésorier Gérard Gragy, qui a présenté les données chiffrées de l’organisme marquées par une grande stabilité financière.

Les fortes valeurs associatives sont la carte d’identité d’AS 77, ce que n’ont pas manqué de rappeler les quatre présidents qui se sont succédé au cours de ces quatre décennies d’existence. En résumé, « on  est passé de l’autonomie à coût réduit en 1977, aux notions d’adaptation et réactivité en 2017 » .

« À l’époque, nous sentions qu’il fallait former et accompagner les agriculteurs dans la gestion de leur exploitation afin qu’ils maîtrisent les différentes facettes de leur métier, techniques mais aussi économiques. D’où la naissance de Centragri 77 qui a vu le jour en 1977 alors que se mettait en place la fiscalité au réel en agriculture. La réussite a été permise grâce à des personnes motivées » se souvient le président fondateur, François Bouillé.

Des propos appuyés par son successeur en 1981, Jean-Louis Colas qui sortait du CDJA : « Nous avions envie de rendre autonomes les adhérents, qu’ils comprennent mieux leurs chiffres et qu’ils deviennent des entrepreneurs à part entière. Les valeurs humaines étaient mises en avant pour que les agriculteurs restent maîtres de leur destin. Ce fut également une période de transition avec l’appui auprès de groupes de départements voisins ».

En 1989, il laisse une structure bien établie à Anne-Marie Nuyttens : « Le bâtiment bien construit est devenu un immeuble en biomatériaux, car durable. Les premières pierres ont forgé la maison et toutes les décisions ».

Cette époque est également marquée par la structuration en réseau national et régional, et le début de la réforme des professions comptables.

En 2002, l’actuel président, Didier Crapart prend les rênes de Centragri 77 qui deviendra AS 77 l’année des trente ans de la structure. « AS 77 ce sont des prestations efficaces à un coût modéré, avec des collaborateurs imprégnés des valeurs d’AS 77 qu’on cultive ».

Puis des adhérents, certains depuis plus de trois décennies, ont apporté leur témoignage aux côtés de leur conseiller.

Après un clin d’œil aux démarches numériques sous forme de saynète théâtrale jouée par un couple d’agriculteur, Gilles et Sabrina Derosin, une conférence de Sylvain Lavelle, enseignant chercheur à l’Icam Paris sur la révolution numérique et la place de l’humain a clos cette assemblée générale anniversaire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Terres de Jim, c'est ce week-end à Outarville
Les membres de Jeunes agriculteurs du Loiret et d’Eure-et-Loir se sont unis pour organiser la 8e édition des Terres de Jim, un…
Le 28 juillet, à Theuville. Avec ses 300 poteaux de sept mètres de haut, la houblonnière de Rodolphe et Séverine Pichard se voit de loin. La première récolte est en cours.
En Eure-et-Loir, du houblon bio produit par la ferme de Louasville
Une plantation de houblon est apparue l'automne dernier sur la ferme de Séverine et Rodolphe Pichard à Theuville. La première…
L'événement s'est terminé avec la remise des prix des différentes compétitions	: moiss-batt-cross, traîne-cul et labour.
105 000 visiteurs aux Terres de Jim en Beauce
Retour en images sur la plus grande fête agricole d'Europe qui s'est tenue cette année dans le Loiret.
Le 14 septembre, à Viabon. Solenne Thevenet cultive une douzaine d'hectares de courges pour en commercialiser les graines sous la marque Valconie.
Valconie : la petite graine de courge qui monte, qui monte…
Solenne et Rémi Thevenet se sont lancés dans la production de graines de courge à Viabon et ont créé la marque Valconie. Leur…
À seulement 20 ans, Léa Perthuis a repris l'hiver dernier l'ancien centre équestre Adamo Walti Stable situé à Étréchy (Essonne), qu'elle a renommé Twila Ranch.
Léa Perthuis, 20 ans, à la tête d'un centre équestre
À seulement 20 ans, Léa Perthuis s'est retrouvée propulsée l'hiver dernier à la direction du centre équestre Twila Ranch à…
Les bénévoles JA se sont relayés sur le terrain toute la semaine.
Festival de la terre d'Île-de-France : rendez-vous ce week-end à Saclay !
Le Festival de la terre d'Île-de-France se tiendra ces samedi 10 et dimanche 11 septembre à Saclay (Essonne). L'heure est aux…
Publicité