Aller au contenu principal

Laurent Mauvignier décroche le prix des Grands espaces

Le treizième Prix littéraire des Grands espaces — appelé prix Maurice-Dousset — a été remis à Laurent Mauvignier pour son roman « Autour du monde », le 11 octobre au château de Talcy (Loir-et-Cher).

Le 11 octobre, à Talcy (Loir-et-Cher). Le Prix des Grands espaces — appelé prix Maurice-Dousset — a été remis à Laurent Mauviniers (2e à d.) par l’écrivain Jean-Claude Ponçon.
Le 11 octobre, à Talcy (Loir-et-Cher). Le Prix des Grands espaces — appelé prix Maurice-Dousset — a été remis à Laurent Mauviniers (2e à d.) par l’écrivain Jean-Claude Ponçon.

« Le jury a été interpellé d’emblée par la structure en quatorze récits simultanés du livre de Laurent Mauvinier, “Autour du monde” (Les éditions de Minuit) », pointe son président Jacques Camus, en remettant le 11 octobre au château de Talcy (Loir-et-Cher), le treizième Prix littéraire des Grands espaces — le prix Maurice-Dousset — à son auteur.

« En tant que lecteurs, nous sommes happés par les quatorze déferlantes qui s’abattent sur nous », ajoute-t-il. Les multiples récits qui composent l’ouvrage primé se déroulent tous le 11 janvier 2011, au moment où le terrible tsunami frappe le Japon. 

En recevant son prix, d’une valeur de quatre mille euros, le Tourangeau d’origine et auteur d’une dizaine de romans Laurent Mauvignier souligne l’importance de ce genre de prix, « qui permettent à des voix singulières de se faire entendre. Pour un artiste, s’il n’y a personne en face, c’est très dur. La chance que j’ai eue il y a seize ans, en publiant mon premier roman, je ne suis pas sûr qu’un jeune écrivain puisse en profiter aujourd’hui. Médiatiquement, si vous n’êtes pas une star, vous êtes mort... »

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité