Aller au contenu principal

L’avare, une comédie tragique

En fin de tournée, la mise en scène de Ludovic Lagarde révèle la noirceur de la comédie de Molière.

Molière est tragique ! On veut dire par là que c’est un grand tragédien. C’est peut-être une erreur de vouloir en faire à tout prix un comique. C’est sans doute ce qu’il devait faire au XVIIe siècle pour s’assurer le succès. Désormais, c’est bon ; on peut passer à autre chose.

C’est ce que fait le metteur en scènce Ludovic Lagarde en terminant la tournée de L’Avare avec le théâtre qu’il dirige, La Comédie de Reims.

Certes, les quiproquos de la pièce sont toujours là. Mais, on sourit plutôt qu’on s’esclaffe. Parce que le personnage de Harpagon est un être seul.

Tout ceux qui tournent autour de lui sont des menaces pour son magot ou des moyens de faire croitre son trésor. A ses yeux, son entourage n’a qu’une valeur d’utilité. En fait, il n’a pas d’entourage. Sa cupidité et ses calculs l’isolent. A la fin de la pièce, il meurt seul, noyé dans son argent mais terriblement seul sur scène à tel point que le metteur en scène ne lui offre même pas l’occasion d’agoniser devant son public puisqu’il l’enferme dans son coffre comme un Picsou moribond.

C’est donc bien la tragédie de l’argent qui se joue avec ce texte.

On est surpris de sa pertinence au regard de l’actualité la plus brûlante. Ce texte vieux de 350 ans parle de la monomanie actuelle de l’argent et nous en montre l’issue cruelle : le vide.

Ce n’est pas qu’il n’y a pas d’argent qui est le drame ; c’est qu’il ne circule pas. Cette pénurie fictive fait perdre la tête de toute la société. Voilà une réécriture du Veau d’or dont on se demande bien, après cette représentation, ce qu’il peut y avoir de risible, malgré le grotesque, chez un pingre qui crie partout Ma cassette ! Ma cassette !

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité