Aller au contenu principal

L’avenir du monde rural se discute dans les cantons

Le conseil départemental d’Eure-et-Loir a lancé, le 15 septembre à Illiers-Combray, sa série de quatorze rencontres publiques dans chaque canton sur le thème de la ruralité de demain.

Le 15 septembre, à Illiers-Combray. Le lancement des rencontres « Ruralité d’avenir », initiées par le conseil départemental, a attiré une belle brochette d’élus, à commencer par le président du Sénat, Gérard Larcher (à g.).

Il y avait du beau monde le 15 septembre, à Illiers-Combray. En effet, le président du Sénat, Gérard Larcher, est venu y ouvrir, avec de très nombreux élus du territoire, la série de quatorze réunions publiques — une par canton — organisée par le conseil départemental d’Eure-et-Loir sur le thème du futur des territoires ruraux : « Ruralité d’avenir ».

Deux cent cinquante personnes étaient ainsi réunies dans la salle polyvalente de la ville chère à Marcel Proust.

« Débattre de la ruralité ne sera pas la recherche du temps perdu », a promis le président du conseil départemental, Albéric de Montgolfier, en ouverture de ces rencontres.

Selon lui, « les réalités de la ruralité ne sont pas les mêmes partout mais les inquiétudes le sont, au sujet des services, de la disparition des commerces ou de la mobilité. Certains choix institutionnels n’ont pas été compris... Il faut expliquer que les territoires ruraux ne sont pas abandonnés et que la ruralité a réellement un avenir ».

Christophe Guilluy a apporté ensuite son éclairage de géographe, soulignant que tous les territoires sont liés.

Plus politique, Gérard Larcher s’est inquiété : « Les seuls élus qui ont la confiance des citoyens, ce sont les maires, parce qu’ils sont à portée d’engueulade ! » Or, selon lui, avec les réformes territoriales successives, nombre d’entre eux doutent de leur utilité. 

D’où une crise de la représentation et de la représentativité et une crainte : celle de voir disparaitre les trente-cinq mille communes... De quoi lancer les débats.

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité