Aller au contenu principal

Le CER parle stratégie dans ses réunions petites régions

Comme chaque année, le CER France alliance Centre a organisé en décembre ses réunions de restitution des résultats des exploitations au sein des petites régions agricoles euréliennes.

Pour le directeur régional du CER France alliance Centre, Vincent Bouteleux : « On retrouve des revenus qui couvrent les charges ».
Pour le directeur régional du CER France alliance Centre, Vincent Bouteleux : « On retrouve des revenus qui couvrent les charges ».

« L’an passé on sentait les agriculteurs la tête dans le sac, le moral à zéro. Il y a eu une vraie cassure. Lors de ces réunions, nous avions cherché de nouvelles sources de revenus supplémentaires pour les exploitants. Et cette année nous avons vu arriver des projets. Des agriculteurs qui ont envie d’écrire l’avenir et non le subir », relate le directeur régional du CER France alliance Centre, Vincent Bouteleux, à l’issue de la série de réunions d’information organisée par l’organisme de gestion en décembre au sein des cinq petites régions agricoles euréliennes.

Il ajoute : « Beaucoup ont envie d’aller de l’avant et souhaitent se lancer à moyen ou long terme. D’où l’idée de parler stratégie ».

Ainsi, au sein de ces réunions, le CER a livré les questions à se poser avant de se lancer dans des stratégies de type industrielles, de filière ou de proximité.

La première de celles-ci étant de déterminer ce qui convient au chef d’entreprise, ce qu’il sait faire, son environnement.

Ensuite, la stratégie industrielle demande des investissements et de la compétitivité, la stratégie de filière implique de répondre à ses attentes — contractualisation, certification. Quant à la stratégie de proximité, elle demande d’être commerçant dans l’âme, à l’écoute et d’être performant dans différents métiers.

L’organisme a invité ceux qui s’étaient déjà lancés à venir témoigner du fait que ça marche : « Et ça a généré de l’échange, du débat. On sent le monde agricole dans un état d’esprit plus positif », constate Vincent Bouteleux.

Mais ces réunions ont aussi pour objet de parler de chiffres : « On retrouve enfin des revenus qui couvrent les charges opérationnelles et les charges de structure dans toutes les régions », pointe-t-il.

Cependant, le CER fait le constat d’une baisse constante des aides depuis cinq ou six ans « et des charges de plus en plus difficiles à écraser, ainsi que des aléas de cours à tendance baissière. On voit aussi le poids de l’endettement, qui sert à du court terme et moins à l’investissement, et qui reste important. Au final, les résultats sont meilleurs qu’en 2017 mais restent inférieurs à la moyenne sur huit ans, quel que soit le modèle de système, sauf ceux qui intègrent les pommes de terre ». 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

À Paris, jeudi 28 avril. Animée par Sandrine Corman, la convention Groupama était présidée par Jean-Christophe Mandard (à g.) et Laurent Bouschon.
Exercice 2021 contrasté pour Groupama Paris-Val de Loire
La caisse régionale de Groupama Paris-Val de Loire a tenu sa grande convention annuelle jeudi 28 avril à la Philharmonie de Paris.
Le 28 avril, à Gallardon. Les acteurs de la filière lin oléagineux se sont retrouvés dans les champs, pour suivre différents ateliers.
La filière lin oléagineux se retrouve à Gallardon
Valorex, Semences de France et Lin 2000 ont organisé le 28 avril une rencontre à Gallardon, à l’occasion de la Journée nationale…
Comice : rendez-vous à Morée les 21 et 22 mai
Cette année, le comice agricole aura lieu les 21 et 22 mai dans le Vendômois, à Morée.
L'observation de la structure d'une motte de terre est une étape primordiale.
L’implantation du colza 2022-2023 se travaille dès maintenant
L'implantation du colza 2022-2023 se réfléchit dès maintenant. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs pour le…
Jeudi 5 mai, à Theuville. AC Négoce Coupé a invité ses clients à se retrouver autour d'un événement consacré au colza.
Le colza dans tous ses états avec AC Négoce Coupé
AC Négoce Coupé a organisé un événement autour de la culture du colza le 5 mai à Theuville. L'occasion d'une revue d'effectif et …
François-Xavier Rone devant son enrouleur.
La pluie se fait attendre
Depuis le début de ce mois de mai, l’inquiétude grandit dans le monde agricole. L’eau se fait attendre et les fortes chaleurs…
Publicité