Aller au contenu principal

Le Cercle du Vexin a soufflé ses quarante bougies

Le Cercle des agriculteurs du Vexin (Val-d’Oise) a tenu une assemblée générale un peu particulière, entre anniversaire et remerciements.

C’est dans un lieu chargé d’histoire — celui du château d’Auvers-sur-Oise (Val-d’Oise), marqué de l’empreinte des peintres impressionnistes — que les agriculteurs adhérents du Cercle du Vexin ont fêté les quarante ans de leur association.

Jeudi 28 janvier, la soirée a d’abord débuté par l’assemblée générale annuelle en présence d’une quarantaine de personnes.

Le président du Cercle, Damien Radet, a évoqué l’arrivée récente du nouveau conseiller à la chambre d’Agriculture, Arthur Adamczyk, en remplacement d’Yves Morio, qui occupe désormais un poste à la chambre régionale. Fraîchement sorti de l’école, le jeune conseiller travaille pour le moment avec le soutien des deux autres techniciens du bureau de Cergy, Sabine Snyder et Stéphane Boulet.

D’un point de vue plus administratif, les adhérents ont pris connaissance de la bonne santé de leur Cercle. « Les comptes sont équilibrés, le nombre d’adhérents est stable et s’établit à 77, ce qui représente 12 666 hectares », a détaillé Damien Radet avant d’ajouter : « Le montant de la cotisation pour cette année va rester identique avec toujours deux possibilités entre un service de base et un service renforcé. »

Enfin, Sabine Snyder et le chef du service technique de la chambre, Christophe Dion, ont dévoilé la prochaine plate-forme. Elle aura lieu le 16 juin à Vallangoujard et comportera plusieurs essais, notamment sur le désherbage agronomique et chimique ainsi qu’un essai azote afin d’étudier le bon équilibre entre rendement et protéines. « Il est aussi possible qu’on parvienne à proposer des choses sur les biostimulants », a prévenu Christophe Dion. 

En marge de ces travaux statutaires, les adhérents ont eu l’occasion de visiter le musée du château d’Auvers et son parcours scénographique « Voyage au temps des impressionnistes ». Un moment culturel très apprécié avant un temps rempli d’émotions pour les agriculteurs.

À l’occasion du quarantième anniversaire du Cercle, ils ont en effet retracé quelques moments d’histoire. « Les Cercles d’agriculteurs en Ile-de-France sont tous nés de la volonté de la chambre d’Agriculture », a pointé l’ancien président, Jean-Pierre Radet : « Aujourd’hui encore, ces assocations vivent grâce à la chambre qui met ses moyens à notre disposition. »

Une vérité reprise par l’actuel président, Christophe Hillairet : « Les Cercles sont une spécificité de l’Ile-de-France que nous envient d’autres régions. Le lien qu’ils tissent au plus proche de vos exploitations est fondamental. J’estime que chaque Cercle est un peu comme une famille. » 

L’ensemble de la salle a ensuite rendu un hommage émouvant à Yves Morio qui a été conseiller de ce Cercle pendant plus de trente ans. « Merci pour votre technicité et votre professionnalisme », a remercié Damien Radet : « Vous avez su nous accompagner techniquement et transmettre vos connaissances, cela a contribué de manière certaine au développement de nos exploitations. Vous avez aussi vu évoluer le territoire et nos familles où, bien souvent, vous avez connu deux générations d’agriculteurs. »

Sous des applaudissements nourris, Yves Morio a souhaité longue vie au Cercle du Vexin et prodigué un conseil à ses successeurs : « Le métier de conseiller, c’est Anticiper, Observer et Conseiller ou plus directement, AOC. »

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Des spiritueux des champs d'Île-de-France à la bouteille
La Distillerie d’Isle-de-France, installée à Fresnes-sur-Marne, produit gin, rhum et eau-de-vie à déguster (avec modération) ou à…
« Faisons valoir la qualité de notre agriculture par une montée en gamme de nos productions »
Agriculteur à Bouville (Essonne), Frédéric Arnoult est président de l’Union de l’Essonne et administrateur de la FDSEA Île-de-…
Clémence Drian
Les Gîtes de France reprennent leur autonomie en Eure-et-Loir
La commercialisation des Gîtes de France en Eure-et-Loir n'est plus assurée par l'ADRT, l'association reprend son autonomie.
Les producteurs locaux à la fête !
Évènement organisé par JA 41, Noël à la ferme s’est déroulé le week-end dernier à Vendôme. L’occasion, pour les producteurs…
Zoom sur l'association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire
Marie-Christine Ligouis est présidente de l’association des trufficulteurs de Beauce Val de Loire. Elle nous raconte l’histoire…
Publicité