Aller au contenu principal

Le chanvre, une plante 100% valorisable

Une journée chanvre permettait d’aborder la filière du champ au bâtiment, en présence des différents acteurs dont les producteurs et l’usine Planète chanvre.

Aulnoy, vendredi 20 septembre. Corinne Heusèle, Franck Barbier, Anne-Marie et Patrick Nuyttens accueillent, producteurs et fondateurs de Planète chanvre, accueillent tous les acteurs de la filière pour leur faire découvrir l’usine.

De la plante aux bio-matériaux, tel était le parcours complet autour du chanvre proposé le 22 septembre par le CAUE de Seine-et-Marne (Conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement) en partenariat avec la ville de Trilport, Planète chanvre et le BTP CFA de Trilort.

Cette journée permettait à tous les acteurs de la filière chanvre – les producteurs et le transformateur, Planète chanvre, les métiers du bâtiment et le centre de formation sans oublier la ville de Trilport, qui a un projet d’écoquartier - d’échanger sur cette filière novatrice qui répond aux attentes de la société.

En préambule à la visite, les participants ont suivi une présentation de cet écoquartier avant de prendre la direction de l’origine de certains biomatériaux utilisés, une parcelle de chanvre située à Pierrelevée.

L’exploitant, Alain Decuypère, explique s’être lancé dans cette production dès la création de l’usine Planète chanvre, car  « j’étais content qu’une usine de transformation agricole ouvre en Ile-de-France. Avant je produisais des légumes sur l’exploitation mais tout comme la sucrerie, l’usine meldoise a disparu. Je trouvais dommage de ne pas participer à cette aventure », poursuit l’exploitant.

Comme le souligne l’un des membres fondateurs de Planète chanvre, Patrick Nuyttens, aujourd’hui cette culture couvre mille hectares dans le nord est du département.

La récolte est stockée sous forme de gros ballots chez l’agriculteur.

Tout est bon dans cette plante. Environ une tonne de chenevis est récoltée par hectare et six à neuf tonnes de paille (plus de 10 tonnes/ha en cas de récolte en vert).

Actuellement quatre machines, dont une venue d’Allemagne œuvrent à  la récolte avant de laisser la paille rouir.

Puis le groupe s’est rendu au sein de l’usine de transformation créée par des agriculteurs, Planète chanvre, implantée à Aulnoy où ils ont été accueillis par Franck Barbier, Anne-Marie Nuyttens et Corine Heusèle.

Ouverte depuis cinq ans, l’usine peut alimenter le marché du bâtiment et permettre d’isoler mille maisons par an (un hectare pour une maison).

L’après-midi était orienté vers les nouveaux métiers des filières d’écomatériaux et la maîtrise d’ouvrage relative aux quarante-cinq premiers logements en chanvre et chaux qui seront construits dans l’écoquartier de l’Ancre de Lune à Trilport.

Le chanvre représente en France 16 400 hectares pour 1 414 producteurs en 2017.

Découvrez en vidéo la récolte du chanvre (images et montage : Laurence Dupuis) :

Les plus lus

Hommage à Armelle Caffin, partie trop tôt
À la suite du décès d’Armelle Caffin dans sa 61e année le 30 décembre 2020, le journal Horizons tient à adresser ses plus vives…
Paul Duchenne glane le titre de meilleur pointeur d'Eure-et-Loir
La finale du concours départemental de jugement de bétail d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 7 janvier à Saint-Ulphace (Sarthe).…
Un doc à propos du glyphosate samedi sur Public Sénat
La chaîne Public Sénat diffuse ce samedi le documentaire d'Isabelle Vayron La Beauce, le glyphosate et moi, qui fait la part…
Caproga : une bonne année
Même si l’assemblée générale de la coopérative Caproga n’a pas pu se dérouler en présentiel, le bilan d’activité 2019 a tout de…
Betteraves : rendement historiquement bas
La campagne betteravière achevée, le délégué régional de l'ITB, Pierre Houdmon, revient sur ses faits marquants en Centre-Val de…
Des portes ouvertes autour d'un nouveau Deutz chez Nouvellon
Les établissements Nouvellon ont souhaité maintenir leur traditionnelle journée portes ouvertes, le 15 décembre à Bouville (Eure-…
Publicité