Aller au contenu principal

Magazine
Le Chat sur les Champs-Élysées

Jusqu’au 5 juin, des statues du Chat de Geluck sont visibles sur la plus belle avenue du monde.

C’est une exposition qui ne manque pas de chien.

Installée en plein air sur un tronçon de l’avenue des Champs-Élysées* (VIIIarrondissement de Paris) depuis fin mars, l’exposition de ­Philippe Geluck présente vingt statues monumentales en bronze de près de trois mètres de haut de son célèbre Chat.

Réalisées à partir de ses propres modèles en terre glaise, les statues ont ensuite été moulées avant d’être fondues en cuivre.

Cette exposition se base sur la bande dessinée Le Chat, publiée depuis 1983 et mettant en scène un félin aux caractéristiques humaines : il parle, possède une voiture ou médite, mais reste un chat qui n’aime pas les souris.

Sur une idée du dessinateur lui-même, vingt statues présentent, sous la forme d’un gag, le Chat dans des postures toutes plus cocasses les unes que les autres. On retrouve ainsi le Chat écrasant une voiture (et non l’inverse !), le Chat faisant de la musculation ou encore le Chat supportant le poids du monde sur son dos…

L’humour, constante de cette exposition, est présent à travers les situations dans lesquelles se trouve le Chat, mais aussi dans les titres de certaines statues.

Entièrement en extérieur, cette exposition est visible à Paris jusqu’au 5 juin prochain, avant de se déplacer à Caen ou à ­Bordeaux.

Elle est adaptée au jeune public. Une application mobile permet de découvrir la genèse du projet en flashant les codes apposés sur les œuvres.

Les statues pourront être vendues afin de financer le futur musée dédié au héros de bande-dessinée et à l’humour, en Belgique.

*Les statues sont exposées près du palais de l'Élysée.

Nos confrères de TV5 Monde info ont consacré un sujet aux statues du Chat.

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
Moisson 2021 : malgré les inquiétudes, une année plutôt correcte en moyenne
La chambre d'Agriculture fait le bilan de la moisson 2021 au terme d'une campagne marquée par une météo avec de fortes amplitudes.
Le 7 septembre, à Outarville. Le monde agricole a retrouvé le chemin d'Innov-agri, après le report de l'édition 2020.
Innov-agri bat son plein à Outarville
La Covid-19 aura contraint les organisateurs d'événements à reporter leurs salons. C'est le cas d'Innov-agri, qui devait se tenir…
Samedi 11 septembre, à Thiverval-Grignon (Yvelines). Les élus du territoire étaient nombreux à participer à la manifestation contre la vente du domaine de Grignon.
Près de 400 manifestants et unité des élus contre la vente du domaine de Grignon
La manifestation contre la vente du domaine de Grignon au promoteur Altarea Cogedim a mobilisé près de 400 personnes samedi 11 …
Publicité