Aller au contenu principal

Le conseil départemental offre 90 000 masques aux collégiens

Le conseil départemental d'Eure-et-Loir a décidé de distribuer deux masques en tissus lavables supplémentaires aux collégiens des établissements publics et privés.

Après une première vague de distribution en mai et juin, le conseil départemental d\'Eure-et-Loir a décidé d\'offrir pour la rentrée, deux masques supplémentaires en tissus lavable à chaque collégien du département.

« Les derniers protocoles élaborés par le ministère de l\'Éducation nationale imposent le port du masque à partir de 11 ans », explique la vice-présidente du conseil départemental, Anne Bracco (notre photo), lors d\'une conférence de presse le 28 août, à Chartres.

« Si nous l\'avions fait déjà en juin, c\'était parce qu\'il était alors difficile de s\'en procurer, là c\'est pour prendre en compte le fait que c\'est un budget pour les familles », précise-t-elle.

Les masques seront distribués aux collégiens du public et du privé par les établissements, dès la rentrée.

« Nous savons que ça ne va pas couvrir toute l\'année scolaire, mais c\'est une aide pour les familles. Le Département le fait sans y être obligé », souligne Anne Bracco. Le coût de cette opération s\'élève, pour plus de 90 000 masques, à environ 300 000 euros.

Hervé Colin

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Le Gaec Perron est équipé d’un robot de traite depuis 2013. Celui-ci sera renouvelé en 2021.
Julien Perron, éleveur-multiplicateur
Installé en Gaec à Sainte-Anne (Loir-et-Cher), Julien Perron produit du lait de vache et multiplie des semences certifiées de…
Benjamin Demailly, nouveau président du PNR du Vexin français
Benjamin Demailly, 26 ans, vient de prendre la présidence du Parc naturel régional (PNR) du Vexin français. Portrait.
Publicité