Aller au contenu principal

Essonne
Le cressiculteur essonnien Mikaël Morizot chez Top chef le 5 mai

Le cressiculteur Mikaël Morizot a participé à l'émission Top chef. L'émission sera diffusée mercredi 5 mai à 23 h 15 sur M6. L'occasion de mettre en avant le cresson essonnien.

Le cresson, star de Top chef. La semaine prochaine, l'émission culinaire de M6 mettra en avant la production essonnienne et a choisi Mikaël Morizot pour l'incarner.

Mercredi 5 mai, il faudra patienter jusqu'en deuxième partie de soirée, soit 23 h 15, pour découvrir le cressiculteur de Vayres-sur-­Essonne aux côtés du critique gastronomique François-Régis Gaudry dans l'émission Top chef « Les grands duels ».

Le producteur de 38 ans a en effet passé une journée sous les feux des projecteurs dans les studios de la chaîne à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).

Une formidable occasion de promouvoir le cresson, rendue possible grâce à un partenariat entre la Fédération des Parcs naturels régionaux et M6.

« Chaque année, la Fédération des PNR a la possibilité de proposer des producteurs parmi ceux qui sont labellisés Valeurs Parc, raconte le président du Parc naturel régional du Gâtinais français, Jean-Jacques Boussaingault. C'est le cas de Mikaël, nous avons donc proposé sa candidature et il a été retenu ».

Dans les studios, une cinquantaine de bottes de cresson arrivées tout droit de la cressonnière Sainte-Anne de Mikaël étaient de la partie.

« Il y a eu une interview qui m'a permis de me présenter, de présenter la cressonnière, la culture du cresson et les atouts du produit, raconte le producteur. Ensuite, les candidats ont cuisiné mon cresson de deux façons puis j'ai participé à la dégustation avec François-Régis Gaudry et donné mon avis ».

Si le cressiculteur n'a pas le droit de parler du contenu de l'émission avant sa diffusion, il révèle toutefois que les téléspectateurs découvriront une recette salée et une autre sucrée.

« Il y a eu un mariage classique et une autre recette très originale et inattendue », sourit le cressiculteur qui produit chaque année 45 000 bottes de cet « or vert » de l'Essonne.

Installé à Vayres-sur-Essonne depuis 2009, Mikaël Morizot achève cette année la conversion de sa cressonnière de 50 ares en agriculture biologique.

« J'ai engagé la conversion en 2018, raconte le producteur. J'ai essuyé quelques déboires mais aujourd'hui j'arrive au bout. Au semis de septembre, je serai en 100 % bio ».

Sa production, Mikaël Morizot l'écoule principalement à Rungis ainsi qu'auprès de chefs cuisiniers ou en direct à des particuliers sur son exploitation.

Avec le Parc du Gâtinais et les autres cressiculteurs du département, il travaille à la création d'une IGP avec une marque commune afin de défendre la production traditionnelle essonnienne.
 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité