Aller au contenu principal

Le Département débloque 2,8 millions d’euros en faveur des sinistrés et des collectivités

Suite aux inondations qui ont touché le Loiret depuis le 30 mai, l’Assemblée départementale réunie en session aujourd’hui propose un fonds d’urgence pour les sinistrés loirétains à hauteur de 800 000 € et un dispositif d’aides à hauteur de 2 millions d’euros pour les collectivités afin de reconstruire le territoire.

Le Département, chef de file de l’action sociale et de la solidarité humaine et territoriale, est en première ligne pour venir en aide aux communes et aux populations. Ainsi, en plus des 5 millions d’euros de réparation des dommages que le Loiret financera pour réparer les routes, les ponts, les mobiliers extérieurs des parcs départementaux, etc, le Département met en place des dispositifs d’aides volontaristes à hauteur de 2,8 M €.

Une aide exceptionnelle en faveur des sinistrés

• La collectivité débloque un fonds d’urgence de 800 000 € en direction des populations sinistrées. 500 000 € seront versés immédiatement aux foyers touchés (après instruction par les CCAS et les mairies, dans le cadre d’un partenariat déjà établi). D’autre part, 300 000€ seront inscrits d’ici la fin 2016 ou début 2017 en fonction de l’évolution de la situation des sinistrés et des modalités de prise en charge des pertes par les assurances. Ces aides viendront s’ajouter à celle prévues par l’État, par la Caisse d’Allocation Familiale et par les associations caritatives.

• Le Département compensera également le reste à charge dû par les personnes âgées qui ont été relogées dans un EHPAD avec un prix de journée supérieur.

• Le Département achètera des titres de transports mensuels valables sur tout le réseau ULYS pour les personnes sinistrées qui auront perdu leur véhicule et qui auront besoin de se déplacer.

• Des logements vacants des collèges ont été mis à disposition des sinistrés.

• Les 7 maisons du Département sont aux cotés des familles et des personnes sinistrées. Elles apporteront l’accompagnement psychologique, social, administratif et juridique adapté pour faciliter la vie des Loirétains.

• Pour toutes les questions relatives aux logements et assurances, le Département va mettre en place en lien avec l’ADIL des créneaux de rendez-vous à distance, chaque jour de 10h à 12h depuis les Espaces services public situés dans les maisons du département de Meung-sur-Loire, Pithiviers et Jargeau ; dans les mairies de Patay et de Gien et dans l’hôtel communautaire de la communauté de communes du Beaunois à Beaune-la-Rolande.

• Avec le numéro unique, le 02 38 25 45 45, le Département joue son rôle de guichet unique. Ainsi, les usagers sont orientés vers les services les plus compétents pour traiter leur demande.

Des dispositifs en faveur des communes pour reconstruire le territoire

A ce fonds d’urgence s’ajoutent 2 millions d’euros à destination des collectivités. Dans le cadre de sa mission de solidarité territoriale, le Département a décidé de créer deux types d’aides, en plus des dispositifs déjà existants :

• 1 M€ d’euros de subvention pour aider à la réparation des dégâts qui ne seront pas pris en charge par les assurances (voirie et réseaux notamment) en complément de la dotation de solidarité venant de l’Etat. Les crédits sont débloqués dès à présent.

• 1 M€ sous forme d’avance remboursable à taux zéro pour permettre aux collectivités de financer les travaux de remise en état des biens assurables.

Pour les besoins d’ingénierie, le Département fait le choix d’élargir pour un coût constant et jusqu’à la fin de l’année 2016 le champ de l’assistance technique pour les communes sinistrées à 3 nouveaux domaines : la voirie, l’habitat et l’aménagement, et ce, au-delà de l’assainissement collectif.

Les moyens mobilisés par le Département

  • 234 communes loirétaines déclarées en état de catastrophe naturelle par l’Etat le 9 juin
  • Plus de 5 000 maisons inondées et 917 personnes évacuées
  • 200 agents départementaux mobilisés sur le terrain au plus fort de la crise
  • 4 462 interventions du SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours)
  • 137 routes impactées représentant 1/3 des routes départementales dont 163 points de submersion constatés.
  • 900 ouvrages inspectés à la suite des intempéries

 

    Les plus lus

    De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
    La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
    Luc Lorin (archives)
    Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
    Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
    Taurillons charolais
    « Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
    Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
    Un concombre 100 % Loiret
    La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
    Un excellent bilan pour FarmViz après un an d'activité
    La société FarmViz est spécialisée dans la gestion de la ventilation du stockage des grains. Un an après le début de ses…
    « Opération Parcelles fleuries : nourrir, communiquer et embellir »
    Président du canton de Lizy-sur-Ourcq (Seine-et-Marne), Jean-Baptiste Benoist développe depuis 2017 une ­opération « Parcelles…
    Publicité