Aller au contenu principal

Le Département « Engagé » pour le patrimoine

Après Chambord l’an passé, le conseil départemental permet aux Loir-et-chériens de visiter gratuitement le Domaine de Chaumont-sur-Loire et le Jardin du Plessis-Sasnières pendant un mois.

C’est au cœur du verdoyant Jardin du Plessis-Sasnières que Nicolas Perruchot, président du conseil départemental, a lancé, le 20 septembre, la seconde édition de l’opération gratuité dans un grand site touristique.

Après Chambord — qui a enregistré plus de 41 000 visiteurs en un mois l’an passé, ce qui a permis de dépasser le million de visiteurs en un an — ce n’est pas un, mais deux sites remarquables qui ont été sélectionnés : le Domaine de Chaumont-sur-Loire et le Jardin du Plessis-Sasnières.

Un gros site et un plus petit qui partagent la même thématique des paysages et jardins, pour le plus grand plaisir des Loir-et-Chériens qui pourront les découvrir et les redécouvrir autant de fois qu’ils le désirent jusqu’au 21 octobre.

Victime de son succès, la première édition à Chambord a été marquée par la longue file d’attente qui ne désemplissait pas. Afin de « mieux gérer les flux », le conseil départemental demande aux habitants de Loir-et-Cher de réserver leurs billets d’entrée sur le site Internet www.departement41.fr.

« L’enregistrement en ligne permettra de visualiser des plages horaires avec le nombre de visiteurs prévus, souligne le président. Ainsi nous pourrons fermer les réservations sur une demi-journée si les chiffres sont trop importants. »

L’opération est gratuite, seul un justificatif de domicile sera demandé à l’entrée. Alors pourquoi se priver de découvrir les merveilles du département ?

Cette réunion a également été l’occasion pour Nicolas Perruchot de présenter Thierry Bluet, nouveau directeur de la communication et des relations presse, et de brosser très largement les actualités. « Il nous faut renforcer l’attractivité de notre département et faire du Loir-et-Cher un endroit rural, chic et connecté ».

Dans l’idée « de rencontrer et dialoguer avec tous les locaux », une tournée dans les cantons du département a débuté le 27 septembre à Bracieux. Une quinzaine de dates dans tout le département sont programmées jusqu’à fin janvier prochain.

Dans le but de préparer l’échéance de 2020, le président a présenté le mouvement associatif local intitulé « Engagés » qui a pour vocation de « rassembler toutes les personnes qui, par leur engagement quotidien, contribuent au développement du Loir-et-Cher ». Selon lui, Les Engagés n’est pas un parti politique : « C’est une association qui doit permettre de réfléchir et d’agir afin d’améliorer la qualité de vie des Loir-et-Chériens ».

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité