Aller au contenu principal

Coopératives
Le désherbage mécanique entre à la Cuma du Cheneteau

La Cuma du Cheneteau, à Cormainville (Eure-et-Loir), a fait l'acquisition de deux outils de désherbage mécanique, une herse et une houe.

Poussée par ses plus jeunes membres, la Cuma du ­Cheneteau, à ­Cormainville, a décidé d'ouvrir un atelier consacré au désherbage mécanique. « La Cuma va de l'avant », se réjouit Alain ­Marcuard, membre de la Cuma du ­Cheneteau et président de la section départementale de la Fédération des Cuma.

« Pour faire face aux graminées, nous avons investi dans une herse-étrille et une houe rotative. Nous avons fait des visites chez plusieurs agriculteurs et nous avons fait un choix », précise-t-il.

Aide du PCAE

Celui-ci s'est porté sur une herse Treffler et sur une houe Suire. Une dizaine de membres de la Cuma, qui en compte dix-huit, va constituer cet atelier. Un peu plus d'un millier d'hectares sont engagés.

L'investissement, environ 65 000 euros pour les deux outils, a été aidé par une subvention du PCAE* à hauteur de 45 %. Leur dossier a été monté avec l'aide de la Fédération régionale des Cuma (lire ci-­dessous).

Il reste maintenant aux membres de la Cuma à s'approprier ces outils. Leur utilisation peut parfois dérouter au début.

« J'utilise la herse-étrille dans les pois en ce moment, témoigne Alain Marcuard. C'est un outil particulier, il ne faut pas être sensible, ça touche un peu les feuilles. Il faut être prêt. C'est une philosophie particulière, un peu comme le semis direct. C'est un peu l'inconnu pour tout le monde et l'on fait des essais chez les uns et les autres. Ça renforce les liens ».

Groupe Whatsapp

Il faudra gérer également les crénaux d'utilisation qui peuvent être courts : « C'est un peu l'inconnu, reconnaît Laurent Sicot, le président de la Cuma. Nous avons un responsable pour planifier tout ça et nous avons créé un groupe Whatsapp. Chacun se positionne et on s'arrange. Nous sommes assez conscients que si les créneaux sont courts ce sera un souci. Peut-être sera-t-on amené à acheter d'autres outils… ». 

*Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles.

Nouvel appel à projets

La Région Centre-Val de Loire lance un deuxième appel à projets dans le cadre du Plan de compétitivité et d’adaptation des exploitations agricoles (PCAE), pour le financement de matériels destinés à favoriser la transition agro-écologique. Il est ouvert jusqu'au 30 juin. Il concerne les matériels de désherbage mécanique, de semis-direct ou de réduction du travail du sol, de destruction de couverts, de récolte des menues-pailles, de guidage, d'effarouchement, de fertilisation localisée, de lutte contre les prédateurs ou destinés à l'agroforesterie. Compte tenu des conditions particulières, l'aide de la Fédération régionale des Cuma (FRCuma) peut être sollicitée.

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
Moisson 2021 : malgré les inquiétudes, une année plutôt correcte en moyenne
La chambre d'Agriculture fait le bilan de la moisson 2021 au terme d'une campagne marquée par une météo avec de fortes amplitudes.
Le 7 septembre, à Outarville. Le monde agricole a retrouvé le chemin d'Innov-agri, après le report de l'édition 2020.
Innov-agri bat son plein à Outarville
La Covid-19 aura contraint les organisateurs d'événements à reporter leurs salons. C'est le cas d'Innov-agri, qui devait se tenir…
Samedi 11 septembre, à Thiverval-Grignon (Yvelines). Les élus du territoire étaient nombreux à participer à la manifestation contre la vente du domaine de Grignon.
Près de 400 manifestants et unité des élus contre la vente du domaine de Grignon
La manifestation contre la vente du domaine de Grignon au promoteur Altarea Cogedim a mobilisé près de 400 personnes samedi 11 …
Publicité