Aller au contenu principal

« Le drive fermier est une démarche valorisante pour les producteurs »

Présidente de l’association Drive fermier Seine-et-Marne, Bénédicte Fournier est productrice sur la ferme familiale, la Cueillette de Voisenon.

Qu’est ce qui vous a séduite dans le projet de drive fermier ?

Bénédicte Fournier : Le projet a débuté il y a un peu plus d’un an. Les producteurs se sont engagés dès le départ avec beaucoup de motivation dans l’optique de développer leur activité. Investir un système moderne qu’est un site Internet, c’est montrer notre envie de répondre aux attentes toujours plus fortes de la clientèle pour les circuits courts. Le site Internet est aussi aujourd’hui le moyen de permettre un accès facilité au grand public pour l’achat de nos produits. C’est aussi une démarche valorisante pour nous, producteurs.

D’après vous, quels sont les avantages de commercialiser vos produits par le drive fermier ?

Le drive fermier est un outil moderne qui offre plusieurs avantages. Le premier est de faire connaître auprès du grand public tous les producteurs associés dans ce projet. Nous avons des boutiques dans nos fermes, mais le drive fermier nous permettra de nous faire connaître en-dehors de nos territoires habituels. Un autre point important qui nous pousse à nous engager dans cette démarche est le fait de pouvoir montrer la diversité des productions seine-et-marnaises. Le drive fermier est un projet collectif qui implique des producteurs de l’ensemble du département. C’est également le moyen de toucher une nouvelle clientèle qui n’a pas forcément le temps de se déplacer dans nos fermes pour acheter nos produits. Enfin, s’il est vrai que ce projet demande un investissement de la part de chaque producteur, c’est aussi pour nous un moyen de rencontrer nos clients et de pouvoir échanger avec eux. Le contact avec le consommateur est très important : des producteurs seront ainsi présents tous les vendredis sur le point de retrait.

De quoi est composée l’offre de produits actuelle ?

Nous avons plus de 350 produits différents, ce qui pour une ouverture* représente déjà une belle gamme de produits. La gamme la plus développée est celle des fruits et légumes, des produits d’appel souvent choisis en premier par les clients. L’offre comprend également de la viande en caissette ou à la pièce, différentes boissons, des produits d’épicerie ou encore des produits sucrés, le tout dans différents formats de conditionnement.

Est-il prévu de développer l’offre ?

Dans un premier temps, nous allons fonctionner avec les vingt-et-un producteurs adhérents. Si nous voyons que la demande est importante et que nous ne pouvons pas la satisfaire entièrement, de nouveaux producteurs seront amenés à intégrer le drive. Il faudra aussi trouver de nouveaux produits pour diversifier notre gamme. Nous cherchons, en particulier, à étendre notre gamme de produits laitiers.

Les producteurs sont amenés à livrer eux-mêmes tous les vendredis leurs produits sur le point de retrait. N’est-ce pas trop contraignant ?

Il est vrai que cela demande de l’investissement personnel et de la disponibilité. Ainsi, nous avons décidé de nous organiser par zone géographique pour les livraisons. À terme, si notre activité se développe comme nous l’espérons, nous prévoyons d’ouvrir d’autres drives et d’organiser une logistique de collecte auprès des producteurs. Le drive fermier de Melun n’est qu’un début.

* Le site Internet ouvre dès le 1er avril pour un premier retrait des commandes le 8 avril de 15h à 19h au rond-point de l’Europe à Melun.

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Cintrat
Le brasseur Emmanuel Cintrat passe à la vitesse supérieure
Emmanuel Cintrat, agriculteur et brasseur à Voise, a augmenté la capacité de production de sa bière artisanale, La Voisine.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
MFR de Chaingy : la nouvelle directrice dévoile ses objectifs
Directrice de la MFR de Chaingy (Orléans) depuis septembre 2020, Émilie Gabion nous parle de ses missions au sein de l’…
Julien de Clédat et sa porte de ruche connectée
Passionné par l’apiculture, Julien de Clédat a décidé d’aider les apiculteurs à gérer leurs ruches grâce à sa porte connectée…
Publicité