Aller au contenu principal

Jeunes agriculteurs
Le Festival de la terre une nouvelle fois annulé

Le canton de l'Essonne a une nouvelle fois été contraint de prendre la lourde décision d'annuler le Festival de la terre.

Le 21 juin, au Chesnay (Yvelines). En conseil d'administration, les Jeunes agriculteurs d'Île-de-France ouest ont acté l'annulation du Festival de la terre 2021.
Le 21 juin, au Chesnay (Yvelines). En conseil d'administration, les Jeunes agriculteurs d'Île-de-France ouest ont acté l'annulation du Festival de la terre 2021.
© M.G.

Après 2020, 2021. Les Jeunes agriculteurs d'Île-de-France ouest annulent leur Festival de la terre pour la deuxième année consécutive. L'événement devait se tenir en Essonne les 28 et 29 août mais la crise sanitaire liée à la Covid-19 a de nouveau eu raison de cette traditionnelle fête agricole. « Nous avons acté les choses définitivement lors du conseil d'administration JA du 21 juin, souligne le président du canton de l'Essonne, Victor Rabier. Nous sommes déçus mais il était devenu trop compliqué de maintenir l'événement ».

Si tout laisse à penser aujourd'hui que la situation sanitaire aurait pu autoriser la tenue du festival, il n'en reste pas moins que les contraintes organisationnelles qui pesaient sur les JA étaient trop importantes. « Qui dit pass sanitaire dit contrôles des entrées et des sorties, vérifications des vaccinations ou des tests PCR, reprend Victor Rabier. Il fallait aussi que toutes les personnes qui effectuent ces contrôles soient vaccinées, ainsi que les exposants participants. C'est assez difficile d'imaginer que ce soit possible à ce stade ». Certains exposants/partenaires avaient également déjà fait savoir aux Jeunes agriculteurs qu'ils ne seraient pas présents ou qu'ils réfléchissaient encore sur leur venue. « Toutes ces informations cumulées nous ont conduits à annuler le festival. Il y a trop d'incertitudes et de contraintes », tranche Victor Rabier.

Pour autant, les Jeunes agriculteurs ne resteront pas les bras croisés. À l'instar de l'événement Visite ma ferme qui s'est tenu le week-end dernier (voir en page 7), des Fêtes des moissons seront organisées en septembre dans chacun des cantons JA. « Nous proposerons des rencontres avec les agriculteurs, des visites de fermes et des marchés du terroir », précise l'agriculteur essonnien qui planche déjà avec son équipe sur le Festival de la terre 2022. « Les choses restent encore à préciser mais nous avons en tête d'organiser, toujours en Essonne, un très gros Festival de la terre intercantonal afin que l'événement soit vraiment d'ampleur et permette à tous les JA de participer à l'organisation et d'en récolter les fruits ». À suivre.

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité