Aller au contenu principal

Le film de la moisson

Alors que les récoltent battent leur plein, nous vous proposons un premier bilan à travers le regard porté par trois coopératives.

© D. Lucas

Julien Dugros, responsable collecte et approvisionnements de la CaProGa : En ce 10 juillet, nous sommes à 50 % des récoltes, soit 200 000 t collectées sur une prévision de 400 000 t. Les orges d’hiver sont terminées, soit environ 90 000 t. (…) En termes de rendements, c’est un peu décevant : nous sommes sous la moyenne olympique. Les terres superficielles et filtrantes s’en tirent très bien. En revanche, les sols profonds et hydromorphes ont souffert de l’excès d’eau. (…) Les orges d’hiver seront bien de qualité brassicole. (…) Pour le colza, nous avons avancé à 85 %. Pour le blé, nous ne sommes qu’à 25 % et à 10 % pour les orges de printemps. En blé, le taux de protéines est satisfaisant : environ 11,5 %. Le poids spécifique est correct mais sans plus. Et celui-ci est variable selon la pluviométrie de la semaine dernière. (…) Par rapport à 2017, en orge d’hiver, la récolte 2018 est équivalente. Elle est en-dessous en colza. En blé, c’est encore trop tôt pour le dire. (…) En ce 17 juillet, nous sommes à 85 % d’avancement de la moisson. Ce qui a principalement changé, c’est le blé : qualité très satisfaisante mais rendements très décevants, surtout en terres hydromorphes et blé de maïs.


Jean-Claude Legrand, directeur de la coopérative de Puiseaux : Les blés et les colzas sont récoltés en totalité. Quant aux orges de printemps, elles sont récoltées à 25 %. (…) Hétérogènes, les rendements sont plus faibles que ce que nous avions prévu. Dans certains secteurs, ils sont légèrement supérieurs à la moyenne. En revanche, ailleurs, les chiffres sont nettement en-dessous. Tout dépend du type de terre. Pour le colza, les rendements sont également décevants : entre 32 et 35 q/ha. En blé, la moyenne sera de 65 q/ha pour le blé de force et autour de 75 q/ha pour le blé meunier. Pour les orges de printemps, selon les premiers retours terrain, les rendements sont plutôt bons : 80 q/ha. (…) L’an dernier, les qualités étaient moyennes sur les orges : taux de protéines élevé et rendements assez faibles. Cette année, c’est l’inverse. En blé, l’an dernier, le poids spécifique était un peu juste. Cette année, sur les trois critères qualitatifs (PS, temps de chute de Hagberg et taux de protéines), nous sommes bien placés : nous ne sommes pas soucieux pour la commercialisation !

 

Axereal : au jour le jour

20 juin
Avec les températures élevées de ces derniers jours, les premières moissonneuses-batteuses ont fait leur apparition dans les champs d’orges d’hiver. C’est donc officiel, la moisson a 2018 commencé : dans l’Indre au début de la semaine dernière, puis dans le Cher et maintenant dans l’ensemble des départements de la région Centre-Val de Loire et du territoire d’Axéréal. Dimanche dernier, l’avancement de la récolte des orges était de 10 % à 75 % du nord au sud, avec de très bonnes qualités sanitaires. On note des résultats contrastés sur les rendements, avec des moyennes un peu en dessous des historiques pour toutes nos régions (moyenne autour de 6,5 à 7,5 t/ha selon les secteurs). Les taux de protéines sont bons et les calibrages sont très hétérogènes. Si les premières coupes de colza (non représentatives) venaient à peine de commencer le week-end dernier, les conditions climatiques de la semaine auront permis de commencer significativement en colza et d’avancer dans la moisson des orges.


03 juillet
La moisson des orges d’hiver est maintenant pratiquement terminée sur tout le territoire, les zones plus au nord étant à 80 % d’avancement de la récolte. Les rendements sont confirmés hétérogènes et globalement en dessous de la moyenne pluriannuelle. Les qualités sanitaires et technologiques sont satisfaisantes (PS, protéines) avec un bémol malgré tout sur le calibrage, même si les taux se sont améliorés par rapport aux premières coupes. La moisson des colza a bien commencé avant les pluies, avec de grandes variations selon des zones, puisque les colza sont battus à 70 % dans certains territoires de l’Indre, alors qu’elle commence tout juste en Touraine ou dans le nord Eure-et-Loir. Les rendements son décevants dans l’ensemble et contrastent avec les records de l’an dernier. Les premières orges de printemps, de très bonne qualité, présentent des rendements tout à fait corrects et nous attendrons la reprise de la récolte après les pluies pour confirmer. Les tout premiers blé tendre ont des PS aux normes (entre 76 et 80) et, là encore, les résultats de ces premières coupes devront être confirmés à la reprise de la moisson courant de semaine.


13 juillet
La moisson des orges d’hiver est maintenant terminée. La moisson des colza est bien avancée sur tout le territoire et les déceptions en rendement sont nombreuses. Nous serons tout juste à 3 t/ha sur tout l’ensemble Axereal avec des résultats de 1 t/ha à 4 t/ha. Beaucoup d’agriculteurs ont arrêté les colza pour battre les uns les blés durs, les autres les blés tendres. Le blé tendre est de bonne qualité en moyenne (protéines, PS ) et doit permettre de répondre au cahier des charges export. Les blés durs sont d’excellentes qualité sur la zone principale de production avec des rendements tout à fait corrects. Tous les produits sont maintenant en cours de récolte avec un pic le 12 juillet à près de 200 000 t sur la journée !

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Le 11 avril, à Amilly. La co-associée de Jump Chartres 28, Mathilde Nodier, et le co-gérant du site de méthanisation Theuvy Biogaz, Jean-Baptiste Gouin (au c.), ont signé sous l'égide du délégué territorial de GRDF, Jean-Michel Vappereau, un partenariat pour valoriser le fumier équin.
Du fumier de cheval pour le méthaniseur
Le site de méthanisation Theuvy biogaz et le centre équestre Jump Chartres 28 ont signé le 11 avril à Amilly une convention…
La Chapelle-la-Reine, jeudi 25 avril. Augustin Vecten au milieu de l'aspergeraie. En conditions optimales, une asperge peut prendre 7 cm /jour.

Les asperges de la ferme des 4 vents
La récolte des asperges a débuté lentement en raison de la fraîcheur des températures. Rencontre avec Augustin Vecten, producteur…
Véritable figure du syndicalisme francilien, Patrick Dezobry est décédé dans la nuit du 24 au 25 avril à l'aube de ses 69 ans.
Décès de Patrick Dezobry : le vibrant hommage de toute une profession
Très engagé pour la profession depuis de longues années, Patrick Dezobry est décédé dans la nuit du 24 au 25 avril à l'aube…
Damien Greffin, président de la FDSEA Île-de-France, introduit l'assemblée générale.
AG FDSEA Île-de-France : salle comble et riches échanges
Mardi 30 avril a eu lieu l'assemblée générale de la FDSEA Île-de-France à Louveciennes (Yvelines).Durant la matinée, les…
La matinée s'est poursuivie par la visite guidée du site, ici par Christophe Hillairet, l'un des six associés, président de la chambre d'Agriculture de région Île-de-France.
Le méthaniseur de Sonchamp inauguré dans les Yvelines
Vendredi 19 avril a eu lieu l'inauguration du méthaniseur de Sonchamp sur la ferme de Luc Janottin, à Renonvilliers (…
Éric Delorme est l'actuel président de la Cuma des Vieilles charrues.
Les Vieilles charrues, une nouvelle Cuma dans le Loiret
Depuis le début de l’année, deux nouvelles Cuma se sont formées dans le Loiret, dont celle présidée par Éric Delorme et baptisée…
Publicité