Aller au contenu principal

Le film d’une campagne complète projeté en continu au Compa

Malice Image a planté sa caméra au bout d’une parcelle de Bouville (Eure-et-Loir) pendant une année.

Le 22 janvier, à Chartres. Au sein de l’espace Album du Compa, tourne en boucle le film de la campagne complète d’une parcelle de Bouville.

C’est un projet parfaitement abouti qu’ont présenté les membres de l’équipe de Malice Image — Bruno Badiche et Isabelle Guéret — au Compa à Chartres, le 22 janvier.

Ils ont eu l’idée de planter leur caméra pendant un an au bout d’une parcelle du côté de Bouville. « Il fallait trouver le cadre idéal », a expliqué Bruno Badiche, « qu’il soit esthétique, représentatif du type d’agriculture pour que chacun s’y retrouve, bien orienté — nord — et qu’on soit bien accueilli ».

Ceci fait, l’équipe a construit une petite cabane pour la caméra et a commencé à tourner sur un rythme hebdomadaire.

Malice Image s’est retrouvé au terme de cette opération avec des centaines d’heures de rush qu’il a fallu monter, car il n’était pas question d’accélérer le temps.

Le film présenté, qui dure une heure trente, n’a rien à voir avec les time-lapses que l’on nous propose un peu partout, donc pas de blé qui pousse à vue d’œil, mais bien la lente procession des travaux des champs, les animaux qui furètent dans le cadre, les voitures qui passent sur la départementale, les nuages qui défilent ou les chasseurs qui arpentent la parcelle.

Si, d’un point de vue documentaire, Bruno Badiche et Isabelle Guéret ont filmé en 2016 la pire campagne de l’histoire de l’agriculture eurélienne moderne, c’est un pur hasard.

Au visionnage, les mois de mai et juin sont effectivement pluvieux et d’une grisaille désolante. Et l’on imagine bien, quand passe plein cadre en juillet la moissonneuse-batteuse de l’exploitant — Monsieur Barbier —, qu’elle n’a pas grand-chose à se mettre sous la dent...

En tous cas, ce film qui tourne en boucle dans l’espace Album au cœur du nouveau Compa, n’est pas destiné à être vu dans son intégralité. Il invite modestement à la contemplation du temps qui passe...

Les plus lus

Francis Tremblay
Le maraîcher Francis Tremblay nous a quittés
Le maraîcher francilien Francis Tremblay est décédé le 5 février à l'âge de 62 ans.
Circuits courts : des étudiants en mode projets
Dans le cadre de leur BTS au lycée agricole Sully à Magnanville (Yvelines), vingt-sept étudiants planchent sur les circuits…
Les Graines de mon village d’Ocquerre
Une graineterie, telle est la diversification développée par Hervé et Bruno Gautier, polyculteurs à Ocquerre (Seine-et-Marne).
Les nouveaux tracteurs Massey-Ferguson série 8S sont arrivés
Les nouveaux tracteurs Massey-Ferguson de la série 8S sont arrivés dans les différentes bases des établissements Allezy.
Taurillons charolais
« Osons l’élevage » dans le Loiret : le projet est lancé
Plus de trente acteurs de l’agriculture du Loiret se fédèrent autour de la chambre d'Agriculture et de la coopérative Alysé pour…
Colza bas GES : une valorisation qui profite aux agriculteurs
Le groupe coopératif Scael a proposé à ses adhérents en 2020, des contrats pour valoriser au mieux du colza certifié bas GES…
Publicité