Aller au contenu principal

Élevage
Le GDS 45 dresse le bilan 2020

L’assemblée générale du Groupement de défense sanitaire (GDS) du Loiret, sur les comptes 2019-2020, s’est tenue mercredi 26 mai. La directrice, Ophélie Duclos, revient sur l’essentiel.

Vaches dans un pré.
La surveillance de la diarrhée virale bovine (BVD) est obligatoire pour tous depuis mi-2019.
© A.B.

Malgré l’année particulière, 2020 n’a pas fortement impacté l’activité du Groupement de défense sanitaire (GDS) du Loiret. Ophélie Duclos, directrice de la structure fait le point : « Durant le premier confinement en mars 2020, les vétérinaires ont pu continuer à travailler, leurs missions étant jugées prioritaires par l’État ». Pour les aider à exercer leur activité dans de bonnes conditions, le GDS a prolongé la campagne de prophylaxie bovine jusqu’au 30 juin. « La campagne se déroule du 1 er octobre au 30 avril. Elle a été prolongée de deux mois pour anticiper la pression que risquaient de subir les vétérinaires », explique Ophélie Duclos. Dans ce sens, les fournitures pour les exploitations agricoles ont, elles aussi, continué de fonctionner. « Nous avons été contraints de faire moins de déplacements en élevages et un peu moins de réunions physiques auprès des éleveurs, mais notre activité de fond a continué », souligne la directrice.

Passage en ZEF IBR

L’événement marquant de 2020 pour le GDS 45 est son passage en zone épidémiologiquement favorable IBR. C’est-à-dire que le département n’est plus jugé comme une zone propice au développement de la rhinotrachéite infectieuse bovine. « Nous avons pu défendre ce changement de statut sanitaire auprès de l’organisme national et ainsi obtenir un allégement des analyses, précise Ophélie Duclos. Au lieu de dépister 100 % des bovins de plus de 24 mois d’un élevage, nous pouvons en faire que 20 % ». Ce qui représente un gain de temps et de financement conséquent.

Surveillance accrue de la BVD

En parallèle, l’arrêté du 31 juillet 2019 impose la surveillance de la diarrhée virale bovine (BVD) et la mise en place d’un plan d’assainissement. La directrice du GDS détaille : « La surveillance est déjà en place depuis plusieurs années dans le département pour nos adhérents. Elle est désormais obligatoire pour tout le monde avec l’obligation d’assainissement. Cette nouvelle procédure a été notre principale source d’occupation durant l’année et elle nous occupe toujours ».

Stratégie de la région

Le GDS du Loiret travaille évidemment avec la Région pour assurer la sécurité sanitaire des élevages. La surveillance en sérologie fait partie de la continuité des enjeux de la structure, ainsi que les plans d’assainissement. Petit changement à noter cependant en ce qui concerne le kit BVD sérum : « Le kit a évolué pour la campagne 2020-2021 : il est un peu plus sensible, assure Ophélie Duclos. Nous avons plus d’élevages séropositifs. Il faut que nous analysions au cas par cas pour déterminer s’il y a un risque de circulation virale ». Enfin, le fonds de solidarité du GDS permet de financer des analyses en cas de suspicion ou diagnostic de maladies. Les producteurs de fromage peuvent également faire appel à ce fonds de solidarité pour des analyses complémentaires en cas d’autocontrôles non satisfaisants.

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
Cette année, Innov-agri revient du 7 au 9 septembre à Outarville (Loiret). L'édition 2018 (photo) avait accueilli 80 000 visiteurs.
Innov-Agri tiendra sa 26e édition du 7 au 9 septembre
La 26e édition du salon en plein air Innov-agri se tiendra à Outarville (Loiret) les 7, 8 et 9 septembre 2021.
Valérie Lacroute.
Valérie Lacroute : « La région portera une politique agricole francilienne ambitieuse »
Valérie Lacroute, vice-présidente en charge de l’Agriculture et l’Alimentation à la Région Île-de-France, répond à nos questions.
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Le 5 août, à Prouais. Un agriculteur pionnier, Thierry Maillier (à d.), un responsable régional qui y croit, Frédéric Chopart (au c.) et un agronome en soutien, Didier Renard (à g.), tout est réuni pour lancer la filière sorgho chez NatUp.
NatUp lance une filière sorgho pour le sud de son territoire
Le groupe coopératif NatUp a annoncé le lancement d'une filière sorgho, le 5 août à Prouais. Une opportunité pour les…
Publicité