Aller au contenu principal

Le jardin de Cocagne Solibio a fêté ses dix ans à Voves

Le jardin de Cocagne Solibio, dirigé par Claire Genova, a soufflé ses dix premières bougies le 10 octobre à Voves.

L'histoire du jardin de Cocagne Solibio est jalonnée de périodes de doutes et d'espoir. Créé en 2010 par Claire Genova, il a pour vocation première la réinsertion sociale de personnes en grande difficulté.

Une remise au monde du travail qui passe par le maraîchage  : «  remettre les personnes fragiles dans le cycle du vivant c'est restructurant et mettre les mains dans la terre ça donne la pêche  », estime-t-elle.

C'est ce qu'elle explique aux personnes qui visitent la serre et les quatre hectares de potager, à l'occasion de l'anniversaire des dix ans de la structure, le 10 octobre, à Voves.

Depuis sa création, 62  % des personnes qui sont passées par là en sont ressorties avec quelque chose de concret, une formation ou un emploi, soit un peu plus de deux cents personnes  : «  Nous sommes au-delà des objectifs fixés par l'État  », constate Claire Genova.

Sur son budget annuel de 500  000 euros, 30  % provient de la vente des paniers de légumes aux adhérents de l'association, environ deux cents par semaine, le reste de subventions  : «  Si nous ne sommes pas bons en insertion, on coule, si nous ne sommes pas bons en production, on coule  », résume-t-elle.

Aujourd'hui, Claire Genova est plutôt optimiste. En effet, à la structure vovéenne devrait venir se greffer un atelier à Lèves. Celui-ci pourrait accueillir huit personnes en réinsertion, qui s'ajouteraient au dix-huit en maraîchage à Voves.

Cet atelier, équipé d'une cuisine aux normes, serait en mesure d'effectuer la transformation de produits excédentaires du jardin et recevoir un autre public.

«  L'objectif, dans les dix ans, est de créer un éco-pôle en synergie avec des personnes qui partagent nos idées  ».

Hervé Colin

Photo : Le 10 octobre, à Voves. À l'occasion des 10 ans du jardin Solibio, Claire Genova (masque coloré, au c.) en a expliqué le fonctionnement aux visiteurs.

Les plus lus

Une boutique flambant neuve pour l'EARL Blanchet
L'EARL Blanchet, l'élevage bovin charolais de Coltainville (Eure-et-Loir), s'est dotée d'une toute nouvelle boutique et élargit…
Le cressiculteur essonnien Mikaël Morizot chez Top chef le 5 mai
Le cressiculteur Mikaël Morizot a participé à l'émission Top chef. L'émission sera diffusée mercredi 5 mai à 23 h 15 sur M6. L'…
« Un véritable coup du sort pour les betteraves »
Depuis mardi 6 avril, le téléphone du président de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) en Centre-Val de…
La saison des asperges démarre chez Denis Billault
La récolte des asperges a démarré en Loir-et-Cher. L'occasion de rencontrer Denis Billault, producteur d'asperges vertes et…
Épisode de gel : des dégâts considérables sur les cultures franciliennes
L'Île-de-France a été touchée par deux épisodes de gel intense les 6 et 7 avril, occasionnant des dégâts considérables sur les…
JA 77 : un groupe communication qui fourmille d'idées
Depuis un an, un groupe communication s’est constitué au sein de JA 77. Très actif sur les réseaux sociaux, ce groupe souhaite…
Publicité