Aller au contenu principal

Solidarité
Le lait du cœur : un million de litres de lait aux plus démunis

Le 6 janvier, le groupe de la Laiterie de Saint-Denis-de-l’Hôtel (LSDH) a marqué le lancement de l’opération « Le lait du cœur ». Les premiers camions ont pris la route vers les Banques alimentaires.

Le projet de LSDH est simple : fournir un million de litres de lait aux Banques alimentaires avec une participation collective. Les producteurs ont donné le lait, les fournisseurs d’emballage, la brique. Les produits seront acheminés en janvier et février, directement auprès des Banques alimentaires.

Lancée à l’initiative du groupe LSDH, cette démarche est placée sous l’égide de la solidarité. Le constat était sans appel : les Banques alimentaires manquent très souvent de lait et le contexte sanitaire actuel est venu renforcer la situation de précarité alimentaire dans laquelle se trouvent de nombreux foyers.

Une situation alarmante qui n’a pas laissé indifférentes les équipes de LSDH. En quelques jours, les volontaires sont trouvés et « Le lait du cœur » est né.

Emmanuel Vasseneix, président du groupe LSDH, est fier de la réaction positive de tous les maillons de cette chaîne solidaire : « Ce sont quarante camions qui vont partir un peu partout en France, soit 1 million de briques. Cette opération n’a pas été si difficile à mettre en place puisque tout le monde a répondu présent. La solidarité fait partie de l’ADN de l’entreprise. Tout s’est fait très rapidement. La brique a été conçue en quatre semaines. D’ordinaire, un emballage est élaboré en six mois ».

Lait du coeur

L’année 2020, si particulière, a été difficile pour tous, encore plus pour les personnes en situation de précarité. Laura Riollet, responsable de la gestion commerciale et des dons pour le groupe LSDH, explique que lors du premier confinement, la laiterie a dû faire face à de nombreuses demandes d’aides de la part d’associations.

« Le lait est un produit essentiel pour les Banques alimentaires. Nous avons eu des demandes venues de toute la région Centre. Et même de la part d’associations qui n’avaient pas l’habitude de nous contacter. » Cette forte demande est représentative de la situation.

« Il y a donc un réel besoin et nous avons voulu y répondre, » souligne-t-elle. « Nous avons alors pris contact avec la Banque alimentaire au niveau national. Elle nous a fourni les cordonnées de toutes les Banques à livrer. Ce matin, trois camions partent : un à Ingré, le deuxième au Havre et le troisième dans le Morbihan. Dix camions seront sur les routes cette semaine. Les deux tiers de notre livraison s’effectuera en janvier et le dernier tiers en février. »

Le mercredi 6 janvier sonnait le lancement de cette opération avec la livraison d’un camion à la Banque alimentaire du Loiret, située à Ingré. À cette occasion, François Bonneau, président de la Région Centre-Val de Loire et Marc Gaudet, président du conseil départemental du Loiret, étaient présents.

Lait du coeur

Pour marquer symboliquement le démarrage de cet élan de solidarité, Marine Jeantet, déléguée interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté et Claude Baland, président du réseau national des Banques alimentaires, étaient également sur les lieux afin de saluer les porteurs de cette opération « Lait du cœur » et rencontrer les bénévoles.

Claude Baland avoue être très reconnaissant. « Cette opération comble les besoins en lait. Cette chaîne de solidarité est impressionnante, que ce soit les 130 agriculteurs donateurs, les 22 transporteurs ou encore les personnes en charge de concevoir la brique, qui est très pédagogique. »

Deux millions de personnes devraient pouvoir bénéficier de cette ­opération.

Collecté dans sept régions de France (Centre-Val de Loire, Auvergne-Rhône-Alpes, Pays de la Loire, Normandie, Nouvelle-Aquitaine, Bourgogne-Franche-Comté, Île-de-France), ce lait a été conditionné fin décembre à l’usine de Varennes-sur-Fouzon (Indre) et à celle de Saint-Denis-de-­l’Hôtel. Il sera livré tout au long du mois de janvier et jusqu'en février, auprès de l’ensemble du réseau des Banques alimentaires.

Retrouvez en video les images de la livraison des premières briques du Lait du coeur à la banque alimentaire d'Ingré, le 6 janvier.

 

Les plus lus

De l'élevage à la boutique, une chèvrerie moderne qui facilite le travail
La chèvrerie Les Fromages de chèvre Moret, à Tancrou (Seine-et-Marne), est installée dans un bâtiment neuf en bois. Du bâtiment d…
Luc Lorin (archives)
Des rendements corrects en vue pour l'Eure-et-Loir cette année
Le concepteur de Visio-Crop, Luc Lorin, a fait tourner son modèle pour évaluer la future récolte de blé eurélienne.
Un concombre 100 % Loiret
La saison de production des concombres vient de démarrer. Jacky Chéron, maraîcher à Saint-Denis-en-Val (Loiret), nous parle de…
Pauline Amisse, équithérapeute
D'abord assistante sociale et cavalière depuis l'enfance, Pauline Amisse a rapproché ses deux mondes pour devenir équithérapeute.
Un tracteur New Holland pour les stagiaires de La Saussaye
Le groupe Lecoq prête un tracteur New Holland T7 aux stagiaires en CQP* et aux apprentis de l'Eplefpa de La Saussaye.
« Un véritable coup du sort pour les betteraves »
Depuis mardi 6 avril, le téléphone du président de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB) en Centre-Val de…
Publicité