Aller au contenu principal

Le Land art s’invite au château

La neuvième édition du Festival Euro Land art s’est déroulée au château de Cambray à Germignonville autour du travail de quatre artistes.

Pourquoi aller voir des œuvres du Land art ? D’abord parce qu’il n’y a pas moyen de faire autrement. La moindre reproduction de La Joconde en donne une idée suffisamment précise pour ne pas se sentir tenu d’arpenter le Louvre. Or, le domaine du Land art se refuse à toute mise à plat, ni à la moindre sortie de son contexte. Le paysage y tient une place irrémédiable, irréfutable, incontournable. L’occasion était donnée de voir un certain nombre de ces œuvres durant deux week-ends de septembre, au château de Cambray à Germignonville (Eure-et-Loir).

Là s’est déroulé en effet la neuvième édition du festival Euro Land art. Une expérience menée depuis 2005 par les Pays de Beauce et du Dunois en France et leurs homologues allemands du Altmark et de la région néerlandaise du nord Brabant aux Pays-Bas. Aussi, tous les trois ans, la Beauce sert de cadre au festival. En organisant cette édition sur un seul site et un temps court, les organisateurs répondaient à des préoccupations réelles — dispersion des œuvres, dégradations, dilution dans le temps. Mais du coup, même si les artistes sélectionnés ont intégré le thème des Jardins, leurs travaux semblaient comme bridés, un peu privés de cette plaine qui devait les forcer à transcender sa platitude.

Néanmoins, les œuvres installées invitaient irrésistiblement à une déambulation poétique, à une réflexion, à l’image de celle de Francesca Bonesio et Nicolas Guiraud, « Un peuple de passage en Beauce », bien à sa place à l’extérieur du château, ou cet hommage à Paul Klee de l’Allemand Joachim Jacob. Tandis que la meilleure reproduction de La Joconde ne suscitera jamais cette émotion.

Hervé Colin

Les plus lus

Joffrey Mulon.
Joffrey Mulon, compagnon du goût
Joffrey Mulon est artisan boucher-charcutier-traiteur à Sully-sur-Loire (Loiret). Sélectionné parmi les meilleurs artisans de…
Temps de pauses
Avec son projet photographique Identité paysanne, l’artiste Pauline Weber pose un regard touchant sur son père et l’attachement…
La vente du domaine de Grignon est reportée au 31 décembre.
Grignon : coup d'arrêt pour la vente du domaine
L'État a reporté la signature du compromis de vente du domaine au 31 décembre.
Les bottes de haricots sont pleines.
150 tonnes de haricots refusées à cause du datura
Emmanuel Calers, installé à Souvigny-en-Sologne, s'est vu refuser la totalité de sa production de haricots en raison de présence…
À 28 ans, Pierre Carvalho lance l'application Lioca pour promouvoir le « mieux manger ».
Lioca : une plateforme de vente pour valoriser le local
Début septembre, Pierre Carvalho a lancé la plateforme Lioca afin de proposer aux Orléanais des produits locaux et, pour la…
Le 27 septembre à Pussay (Essonne). Valérie Lacroute a débuté sa journée de visite chez le Jeune agriculteur Victor Rabier dans son exploitation de grandes cultures.
Valérie Lacroute sur les terres ouest franciliennes
La nouvelle vice-présidente de la Région Île-de-France en charge de l'agriculture, Valérie Lacroute, a effectué une première…
Publicité