Aller au contenu principal

Magazine
Le Mérite agricole en timbre

La Poste émet le 15 mars un timbre dédié à l’ordre du Mérite agricole. Tiré à 720 000 exemplaires, il aura une valeur faciale de 1,08 euro (tarif Lettre verte).

Institué en 1883 à l’initiative du ministre de l’Agriculture Jules Méline, l’ordre du Mérite agricole vise à récompenser ceux qui ont rendu des services marquants à l’agriculture. Aujourd’hui, toutes les activités mettant en valeur le monde agricole sont concernées.

Ainsi, outre la production agricole, il couvre l’industrie agroalimentaire, l’alimentation, la sylviculture, la recherche et l'enseignement, les services…

Afin de mettre à l’honneur cette distinction, parfois appelée légion d’honneur agricole, qui se décompose en trois grades (chevalier, officier et commandeur), La Poste émet le 15 mars* un timbre sur l’ordre du Mérite agricole. D’une valeur faciale de 1,08 euro (Lettre verte), ce timbre sera tiré à 720 000 exemplaires (feuilles de douze timbres).

Créé par Sandrine Chimbaud, graphiste et illustratrice, ce timbre illustre la complémentarité des territoires (plaine, montagne et forêt) et la variété des productions agricoles réparties sur le territoire national.

Les personnages (un adulte et un enfant) et l’assiette pleine de produits témoignent du travail intergénérationnel permettant la transmission des savoirs agricoles, agro­alimentaires et gastronomiques au service de l’alimentation.

La décoration, qui apparaît à droite du timbre, se compose d’un ruban vert bordé de deux bandes rouges et d’un insigne représentant une étoile blanche à six branches entourée d’épis de blé et de maïs avec en son centre l’effigie de la République.

Son aspect général lui a valu le surnom de « poireau ».

*Vente en avant-première les 12 et 13 mars au Carré d’encre, 13 bis rue des Mathurins à Paris. Dédicaces de la créatrice de 14 heures à 16 heures si les conditions sanitaires le permettent.

Timbre Mérite agricole

Image : Création Sandrine Chimbaud. Photo © Musée de la Légion d'honneur et des ordres de chevalerie, Paris / ECPAD.

Les plus lus

Après une année de disette, les amateurs de moiss-batt-cross peuvent se donner rendez-vous à Amilly dimanche 19 septembre.
La Fête de l'agriculture aura bien lieu cette année
Cette fois c'est sûr, Jeunes agriculteurs d'Eure-et-Loir a obtenu l'accord de la préfecture pour organiser sa fête, le 19 …
Cette année, Innov-agri revient du 7 au 9 septembre à Outarville (Loiret). L'édition 2018 (photo) avait accueilli 80 000 visiteurs.
Innov-Agri tiendra sa 26e édition du 7 au 9 septembre
La 26e édition du salon en plein air Innov-agri se tiendra à Outarville (Loiret) les 7, 8 et 9 septembre 2021.
Valérie Lacroute.
Valérie Lacroute : « La région portera une politique agricole francilienne ambitieuse »
Valérie Lacroute, vice-présidente en charge de l’Agriculture et l’Alimentation à la Région Île-de-France, répond à nos questions.
Les deux premières séances de chaque atelier des États généraux annuels de l’alimentation 2021 se dérouleront sur une plateforme virtuelle recréant le campus Xavier-Beulin.
L’Open Agrifood fait sa rentrée
En cette rentrée, l’association Open Agrifood propose un programme événementiel chargé avec notamment le retour des États…
Le 5 août, à Prouais. Un agriculteur pionnier, Thierry Maillier (à d.), un responsable régional qui y croit, Frédéric Chopart (au c.) et un agronome en soutien, Didier Renard (à g.), tout est réuni pour lancer la filière sorgho chez NatUp.
NatUp lance une filière sorgho pour le sud de son territoire
Le groupe coopératif NatUp a annoncé le lancement d'une filière sorgho, le 5 août à Prouais. Une opportunité pour les…
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), le 9 septembre 2021. Manon Moignier a pu démarrer son élevage de chèvres et sa ­production de glaces cet été.
À la rencontre de la Chèvre-rit de Manon
À Saint-Nom-la-Bretèche (Yvelines), Manon Moignier s'est lancée dans l'élevage de chèvres avec transformation à la ferme. Elle…
Publicité