Aller au contenu principal

Le mont Cervin et Toblerone

Après plus d'un siècle en tant que logo de Toblerone, le mont Cervin, douzième sommet des Alpes, n'apparaîtra plus sur les packagings de la marque de chocolat.

Avec sa forme pyramidale symétrique et sa dent rocheuse, le mont Cervin est devenu l’un des symboles les plus populaires de Suisse. Trônant aux frontières du canton du Valais, entre Zermatt et la station de ski italienne de Breuil-Cervinia, sa premièreascension remonte à juillet 1865. Aujourd'hui, aucun téléphérique ne conduit à son sommet, laissant le choix aux alpinistes les plus aguerris d'y grimper. Pour les randonneurs voulant le contempler, le mont Cervin offre près de 400 kilomètres de sentiers de montagne à son pied. La randonnée des cinq lacs est d'ailleurs particulièrement appréciée, puisqu'elle permet une prise de vue splendide en effet miroir depuis le lac Stellisee.

La législation Swissness

Inspirée depuis sa création en 1908 par le mont Cervin, la marque de confiserie Toblerone a eu l'idée originale de confectionner ses barres chocolatées en forme de triangle. En 1970, Toblerone associe son image à celle du pic en en faisant son logo. Mais cette collaboration historique est aujourd'hui révolue puisque cette année, le groupe américain Mondelez International, détenteur de la marque, a décidé de délocaliser une partie de sa production en Slovaquie. Ainsi, la marque de chocolat ne respecte plus la législation Swissness, appliquée dans le pays depuis 2017. Cette loi vise à limiter fortement l'appropriation d'éléments indiquant une provenance suisse. Les entreprises étrangères sont donc contraintes de retirer les symboles helvétiques si leur produit n'y est pas exclusivement fabriqué.

Ces changements obligent également la marque à supprimer le « in Switzerland » qui était indiqué sur les emballages. Pour être qualifiés de « Swiss-made », les produits alimentaires doivent tirer au minimum 80 % de leurs matières premières en Suisse. Les produits laitiers doivent quant à eux être exclusivement fabriqués dans le pays.

L'ours bernois

Le mont Cervin a donc depuis été remplacé des packagings par une montagne « standard » avec une silhouette générique. L'ours qui était caché dans la montagne du logotype est quant à lui toujours présent. Situé au centre, en position debout, les pattes légèrement relevées, et en clair, il fait référence aux armoiries de la ville historique de production des chocolats, Berne, où la famille Tobler, créatrice de la marque, a ouvert les portes de sa première boutique de confiseries en 1868.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité