Aller au contenu principal

Le Musée agricole de Bois Blanc

À Cheptainville (Essonne), le Musée agricole de Bois Blanc, conduit par une association de passionnés du monde agricole, fête son dixième anniversaire.

Depuis longtemps, Joël Nowakowski, propriétaire de la ferme pédagogique La Doudou à Cheptainville (Essonne), et Bernard, un ami de longue date, sont animés par un souci de conservation.

Ils récupèrent, stockent, entassent un grand nombre de machines, d\'outils, d\'objets liés au monde agricole et à la ruralité. Chemin faisant, l\'idée de les exposer s\'impose à eux petit à petit. Mais pour ce faire, ce fabuleux trésor nécessite d\'être rangé, classé, répertorié.

C\'est alors que Jean, Jean-Jacques, Raymond, Michel, puis Jean-François, Élisabeth et quelques autres viennent leur prêter main-forte.

Ils ne se quitteront plus… En 2010, après moult aventures, l\'association des Amis du musée de Bois Blanc — Bois Blanc étant le surnom attribué au père de Joël — est créée. Elle aura pour mission la gestion, la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine agricole local et de son outillage. Et c\'est ainsi que l\'atelier de 250 m2 se transforme en musée.

Au fil des années, de très belles pièces — notamment une trieuse-calibreuse américaine de 1947, fleuron de l\'association (notre photo), mais aussi un rare et vieil alambic quatre cuves de 1925 — viennent compléter l\'outillage du lieu.

En parallèle débutent plusieurs opérations d\'agencement de l\'intérieur. On y construit une place du village et deux boutiques destinées à accueillir des expositions temporaires, puis viennent ensuite une échoppe du menuisier et un faux grenier…

Aujourd\'hui, le musée a trouvé son rythme : des alvéoles sont consacrées à des thèmes précis (la laiterie, la grange, la bourrellerie…) avec des mises en scène afin de mieux faire comprendre aux visiteurs leur fonctionnement et rendre le parcours plus agréable.

Laurence Augereau

Plus d\'infos sur ­www.­museecheptainville.­fr et ­www.­la-doudou.com

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Baisse attendue du résultat des exploitations en 2020
Le CERFrance alliance Centre a livré les chiffres de son panorama des exploitations euréliennes. Rencontre avec son directeur,…
La perdrix grise, une des productions phares de l\'élevage, est plutôt destinée aux départements limitrophes.
L'interdiction de chasser impacte les éleveurs de petit gibier
Thibault Pelletier élève du petit gibier à Écublé (Eure-et-Loir). Une activité fortement impactée par les mesures d'interdiction…
Pa'dou, ou la patate douce acclimatée en Eure-et-Loir
Séverine et Rodolphe Pichard, installés sur leur ferme de Louasville, sont à l'origine de l'introduction de la culture de la…
« Nos décideurs se fichent de nous  ! »
Betteravier à Villexanton (Loir-et-Cher) pour le compte de Tereos, Bertrand Menon accuse une perte de rendement de 50  % à cause…
Benjamin Demailly, nouveau président du PNR du Vexin français
Benjamin Demailly, 26 ans, vient de prendre la présidence du Parc naturel régional (PNR) du Vexin français. Portrait.
Le Gaec Perron est équipé d’un robot de traite depuis 2013. Celui-ci sera renouvelé en 2021.
Julien Perron, éleveur-multiplicateur
Installé en Gaec à Sainte-Anne (Loir-et-Cher), Julien Perron produit du lait de vache et multiplie des semences certifiées de…
Publicité