Aller au contenu principal

Le noir en lumière au Musée Soulages

Mondialement connu, Pierre Soulages (1919-2022) est l’un des artistes les plus importants de l’art abstrait. Le Musée Soulages, en Aveyron, permet un voyage de ses premières créations jusqu'aux célèbres Outrenoirs.

Le Musée Soulages a ouvert ses portes en 2014 à Rodez (Aveyron), ville dans laquelle l’artiste français est né en 1919. Principalement axé sur les créations de Pierre Soulages, décédé en 2022 à l’âge de 102 ans, ce lieu hors du commun offre aux visiteurs une expérience immersive dans l’univers artistique de l’une des figures majeures de l’abstraction, permettant de mieux comprendre son évolution et l’impact de son travail sur l’art contemporain.

Pierre Soulages a montré un intérêt précoce pour l’art, dessinant dès son plus jeune âge. Il a étudié aux Beaux-arts de Paris, qu’il quittera jugeant cette école trop académique, puis aux Beaux-Arts de Montpellier. Dans les années 40, il a lancé sa carrière artistique en expérimentant différentes techniques de peinture, gravure et sculpture.

Dans le musée, les salles s’enchaînent, chacune exprimant une période de l’artiste. D’abord il a peint avec du brou de noix, utilisé par les artisans pour teinter le bois. Puis il a expérimenté de nombreuses techniques d’estampes, sculpté, gravé et même réalisé quelques bronzes. Comme dans ses peintures, l’abstraction est une caractéristique clé de ses sculptures. Il ne cherche pas à représenter des objets ou des formes reconnaissables, mais plutôt à explorer les possibilités expressives du matériau. « Plus les moyens sont limités, plus l’expression est forte », affirmait-il.

Sur ses œuvres, Pierre Soulages ouvre des « fenêtres de lumière », comme il les appelle, ces contrastes entre ombre et lumière, matière et vide, noir et blanc… À la fin des années 70, c’est la révélation des « Outrenoirs ». Ces œuvres, certaines de très grande taille, sont sans conteste les plus emblématiques de l’artiste. Elles se caractérisent par l’utilisation audacieuse de la couleur noire, avec des superpositions de couches épaisses de peinture acrylique, que l’artiste — qui peignait la toile posée au sol — vient gratter, brosser, racler, créant un jeu subtil de lumière et de textures à partir de cette couleur sombre. Une toile de Soulages se regarde en bougeant, d’abord en fixant la tranche, puis en se déplaçant tout du long. Et c’est époustouflant ! La toile change de couleur, noire, puis grise, puis dorée… le « simple » noir s’illumine. Remarquable.

L’architecture du musée l’est également, remarquable. Le bâtiment, qui se déploie sur plus de 6 000 m2, se compose d’une succession de cubes, tout en acier corten, matière noire que l’on retrouve du sol au plafond à l’intérieur, et qui, oxydée, se teinte de rouille à l’extérieur.

Quasiment toutes les œuvres exposées au Musée Soulages sont issues de donations de l’artiste. Et si les ventes de tableaux de Soulages sont rares, la dernière œuvre vendue de son vivant avait été achetée près d’1 million d’euros, loin du record d’une peinture réalisée en 1961 qui avait été adjugée 20,2 millions d’euros à New York en 2021.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité