Aller au contenu principal

Le paprika, l'or rouge hongrois

En Hongrie, de la capitale Budapest à la région de la Puszta, c’est le royaume du paprika. Le pays aux 10 millions d’habitants tire sa réputation culinaire de la production de cette épice à la couleur rouge flamboyante.

Le paprika, bien connu des cuisiniers, agrémente idéalement une viande ou un plat en sauce. En Hongrie, dans la goulash, ragoût traditionnel, ou la soupe de poisson, le halasz leves, l’épice titille bon nombre de papilles.

Halasz leves
Halasz leves.

La fermeture des voies commerciales par les Turcs au XVIe siècle met cette épice sur le devant de la scène. Le paprika devient un élément symbolique de la cuisine hongroise. La région agricole de la Puszta, au sud-est de la capitale hongroise, voit alors pousser sur ses terres le poivron rouge issu d’Amérique du Sud. Sur ce territoire, se niche une terre propice à la culture de cette plante nécessitant un climat sec et aride l’été.

Une épice populaire

Au fil des siècles, le paprika va se populariser et parfois remplacer le poivre pour des raisons financières. Il peut se plaire dans de multiples recettes. Les locaux disent même que l’épice aurait des vertus pour soulager les douleurs articulaires.

Une identité nationale

Le piment doux, planté en mai et récolté en septembre, prend un mois à sécher dans les greniers pour atteindre sa qualité idéale. Aujourd’hui, en Hongrie, il ne reste plus qu’une dizaine de producteurs de paprika. Seulement 20 % de la quantité vendue dans le pays serait locale, le reste viendrait de Chine. Qu'importe, légèrement relevé, le paprika ravit les touristes.

Dans les lieux les plus fréquentés du pays, l’épice s’affiche partout. Des boutiques de souvenirs aux restaurants traditionnels, les Magyars sont fiers de leur condiment star.

Un emblème qui se modernise

Fin janvier dernier, le Hongrois Bence Dalnoki, sous-chef au Stand Restaurant, rare établissement à avoir une étoile au Guide Michelin en Hongrie, a remporté la médaille de bronze au Bocuse d’Or, à Lyon. Pour la réalisation de la pièce de viande, cet as des fourneaux a su allier haute cuisine et saveurs épicées hongroises.

Aujourd’hui, la gastronomie du pays mêle innovations et traditions. Le condiment rouge n’en finit pas de faire vivre la culture de tout un pays.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité