Aller au contenu principal

Tourisme
Le phare du Grand-Rouveau

À quelques encablures de l’île des Embiez (Var), face à la baie de Bandol et de la côte allant de Sanary au Brusc, se dresse le phare du Grand-Rouveau.

Perché sur un îlot rocheux de l’archipel des Embiez (Var), une des îles appartenant à la famille Ricard — avec celle de Bendor —, le phare du Grand-Rouveau domine la grande bleue. S’il se situe sur la commune de Six-Fours-les-Plages, il est visible de jour comme de nuit depuis la baie de Bandol mais également de la côte allant de Sanary-sur-Mer au Brusc, un quartier de Six-Fours-les-Plages. Édifié de 1861 à 1863 afin de sécuriser l’accès aux mouillages le long de cette côte et au port de Bandol, sa tour centrale bâtie sur le point culminant de l’île mesure 13,20 mètres. Les soubassements sont en pierre locale de Cassis. Un chemin permet de le rejoindre depuis le petit port de l’île. Automatisé en 1976, ses gardiens tournaient auparavant tous les quinze jours. Un potager y était même aménagé afin de leur fournir des légumes frais.

Inhabitée jusqu'à la construction du phare, l’île a subi des transformations que le conservatoire du littoral tente de corriger, le site servant de refuge naturel à de nombreuses espèces, dont des phyllodactyles, petits lézards nocturnes de la famille des geckonidae.

Tour fortifiée de Sanary

Aujourd’hui, les plaisanciers viennent se baigner dans les eaux translucides autour de cette île du Grand-Rouveau*. Les bas-fonds ont révélé des trésors archéologiques que l’on peut découvrir dans la tour romane fortifiée du XIIIe siècle bâtie non loin du port de Sanary-sur-Mer pour prévenir des attaques maritimes de Toulon. Au fil du siècle, cette tour a servi de prison, de grenier à grain et, depuis 1994, de musée d’archéologie marine. En effet, pour atteindre le sommet de cette tour, trois petites salles d’exposition mettent en avant les découvertes de pêcheurs. Il abrite des objets uniques tels que des amphores ou des ancres marines, ou même des ossements qui datent de la fin du IIe et du IIIe siècle avant Jésus-Christ ainsi que de pièces et médailles qui font rêver les enfants. Et pour les passionnés d’exploration des fonds marins, une halte s'impose au Musée de la plongée autonome Frédéric-Dumas, qui formait avec le capitaine de frégate Frédéric Taillez, et le lieutenant de vaisseau Jacques-Yves Cousteau, les « mousquemers », nom donné au trio ayant mis au point le scaphandre autonome Cousteau-Gagnan.


*Depuis le port de Sanary-sur-Mer, des bâteaux électriques en location permettent aux marins d'eau douce de se rendre au Grand-Rouveau durant une demi-journée.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Nicolas Roch nous a quittés
Nous avons la tristesse d'apprendre le décès de Nicolas Roch, survenu accidentellement lundi 3 juin à l'âge de 46 ans.
Même si Miss France ne vient pas cette année, rendez-vous tout de même ce week-end au comice agricole de Dangeau.
Rendez-vous à Dangeau ce week-end pour le comice
La grande famille des éleveurs donne rendez-vous à tous ce week-end pour le comice agricole Perche et Dunois, à Dangeau.
Mercredi 15 mai, à Janville-en-Beauce. En présence du président et du directeur général de Cristal Union, Olivier de Bohan et Xavier Astolfi (au c.), le président de la section Pithiviers-Toury, Olivier Duguet (à g.), a ouvert son assemblée générale par l'annonce d'un prix record pour les betteraves.
Betteraves : Cristal Union annonce un prix record
La section Pithiviers-Toury de la coopérative Cristal Union a tenu son assemblée générale annuelle le 15 mai à Janville-en-…
Vendredi 17 mai, à Dangeau. Le jeune éleveur Victor Forge (à g.) a expliqué les difficultés de désherbage de sa nouvelle parcelle de lavande, travail manuel requis.
Le comice de Dangeau est lancé
Quel lien y a-t-il entre une entreprise spécialisée dans la production de godets pour l'agricole et le BTP, les établissements…
D'anciennes variétés de blé de nouveau au goût du jour
Damien Foussereau, céréalier à Authon, a décidé de se lancer dans la meunerie et de cultiver des variétés de blé anciennes. Une…
Jeudi 6 juin, à Illiers-Combray. Le robot Orio de Naïo technologies désherbinant du maïs a été l'un des centres d'intérêt des adhérents de la Scael lors de cet Agricampus.
Un AgriCampus ensoleillé pour les adhérents de la Scael
Le groupe coopératif Scael a organisé son traditionnel Agricampus jeudi 6 juin, sur une plateforme à Illiers-Combray. Plus…
Publicité