Aller au contenu principal

Le Plan de protection de l’atmosphère en révision

Un comité de pilotage s’est réuni pour la première fois afin de lancer la révision du Plan de protection de l’atmosphère en Ile-de-France.

En 2016, le Plan de protection de l’atmosphère (PPA) en Ile-de-France sera révisé pour « mieux respirer », espère le préfet de la région, Jean-François Carenco.

Un comité de pilotage (Copil) s’est d’ailleurs réuni pour la première fois le 22 janvier autour du préfet pour entamer les travaux. Composé de représentants de l’État, de collectivités territoriales, d’acteurs du monde associatif, d’experts et de représentants d’activités émettrices de polluants, ce Copil a pris le chemin de la concertation. 

« La concertation est la méthode qui s’impose », a confirmé le préfet : « J’attends de tous les acteurs des propositions concrètes pour aboutir, d’ici à la fin de l’année, à un PPA ambitieux en faveur d’une reconquête rapide de la qualité de l’air. C’est un enjeu sanitaire majeur pour l’ensemble des Franciliens. »

Ce Copil doit se réunir quatre fois dans le courant de l’année. 

Pour rappel, le premier PPA en Ile-de-France date de 2006 et a déjà prouvé son efficacité. Les différentes mesures prises ont par exemple fait baisser de près de 20 % la concentration moyenne en particules fines et de plus de 30 % la concentration en dioxyde d’azote.

Les plus lus

En Seine-et-Marne, le coup d'envoi de la moisson 2021 a été donné début juillet. Cette récolte, débutée tardivement, se déroule par intermittence en raison des nombreux épisodes pluvieux qui surviennent régulièrement depuis deux semaines.
En Île-de-France, la moisson tarde à s'enclencher
Manque d'ensoleillement, excès d'eau…, la moisson francilienne tarde à débuter. Les toutes premières récoltes ont eu lieu la…
Banderole "Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles" au bord d'une jachère fleurie en Seine-et-Marne..
« Grâce aux agriculteurs, des fleurs pour nos abeilles »
Des exploitants agricoles de Seine-et-Marne affichent des banderoles près de leurs jachères fleuries.
Lorsqu'elle est pleine, la ­moissonneuse-batteuse peut peser jusqu'à 30 tonnes : la désembourber s'avère alors très compliqué.
Moissons : les agriculteurs s’embourbent dans le retard
Dans le Loiret, les premiers agriculteurs ont timidement commencé à récolter la semaine dernière mais la météo pluvieuse ne…
Le 22 juillet, à Saulnières. Maxime Vecten est ravi de sa toute nouvelle ­moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250.
La récolte avec une géante : l'Axial Flow 9250 de Case IH
La société Duret vient de livrer une moissonneuse-batteuse Case IH Axial Flow 9250. Petit tour aux côtés de son heureux…
Les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume qui lie pompiers et agriculteurs.
Feux de chaume : agriculteurs et pompiers main dans la main
À l'aube de la moisson 2021, les Yvelines, l'Essonne et le Val-d'Oise sont désormais dotés d'une convention Feux de chaume signée…
Alexandre Pelé est le président de la Confédération générale des planteurs de betteraves Centre-Val de Loire.
Quelles perspectives d’avenir pour la filière betteravière ?
Après l’annonce de Cristal Union d’un prix de la betterave à 30 euros/tonne, Alexandre Pelé, président de la Confédération…
Publicité