Aller au contenu principal

Essonne
Le préfet de l'Essonne, Éric Jalon, face à la profession agricole

La profession agricole a invité le préfet de l'Essonne, Éric Jalon, à une rencontre officielle afin d'aborder les principales problématiques.

Vendredi 19 novembre, à Boutigny-sur-Essonne. Le préfet de l'Essonne, Éric Jalon, a rencontré la profession agricole.
Vendredi 19 novembre, à Boutigny-sur-Essonne. Le préfet de l'Essonne, Éric Jalon, a rencontré la profession agricole.
© M.G. - Horizons

Arrivé en Essonne en pleine crise de la Covid, le préfet du département, Éric Jalon, n'avait encore jamais eu l'occasion de rencontrer officiellement, et sur le terrain, l'ensemble de la profession agricole francilienne. C'est désormais chose faite. Vendredi 19 novembre, le représentant de l'État s'est rendu à Boutigny-sur-Essonne, accompagné du sous-préfet et des services de la DDT de l'Essonne, dans la ferme de Nicolas Hottin et Clotilde Leroy. Les deux cousins agriculteurs ont présenté l'exploitation de grandes cultures au préfet. « En plus de l'assolement traditionnel type betteraves, blé, colza, nous nous sommes diversifiés avec le chanvre, le lavandin, le quinoa et les plants de pommes de terre, ont résumé Clotilde et Nicolas. Et depuis 2017, nous travaillons sur l'innovation avec la chambre d'Agriculture, notre exploitation ayant été désignée ferme pilote ». Le duo a également présenté son dernier projet, un méthaniseur installé à quelques centaines de mètres de la ferme.

La méthanisation a d'ailleurs été l'un des sujets d'actualité évoqués avec le préfet et notamment le difficile dossier en cours sur la commune de Fontenay-le-Vicomte. La profession agricole a affiché sa détermination à faire émerger des projets de ce type et a sollicité le soutien de l'État. Une demande entendue par Éric Jalon qui a insisté sur la nécessité de communiquer et de faire preuve de pédagogie sur ce sujet. Une réunion publique d'information devrait être organisée prochainement.

Les présidents de la chambre d'Agriculture, de la FDSEA Île-de-France et des Jeunes agriculteurs de l'Essonne, respectivement ­Christophe ­Hillairet, Damien Greffin et Victor Rabier, ont ensuite passé en revue de nombreuses autres problématiques : le défi de la transmission des exploitations, les contrôles de l'Office français de la biodiversité dans les exploitations, mais aussi la ZPNAF* du plateau de Saclay, les ZNT** riverains ou encore le Plan pollinisateurs.

Deux problématiques locales préoccupantes

L'épineux sujet des gens du voyage a également été abordé puisque la problématique a été particulièrement prégnante cet été dans le département. Si la profession agricole a « remercié le préfet et ses services pour leur réactivité à chaque intrusion », il n'en demeure pas moins que « la situation est insupportable pour le monde agricole qui subit des dégâts à répétition », ont fait valoir les élus agricoles. Sur ce sujet, Éric Jalon a accepté la proposition faite par Christophe Hillairet que la chambre d'Agriculture, en étroite collaboration avec la Safer Île-de-France, puisse proposer prochainement aux services préfectoraux une liste de terrains publics qui pourraient potentiellement accueillir une aire de grand passage pour les gens du voyage.

Enfin, les élus agricoles ont insisté sur la hausse constante des dégâts de gibier sur le territoire, particulièrement concernant les pigeons, corbeaux et sangliers. « Il y a des secteurs où les agriculteurs ne savent même plus quoi cultiver », a alerté Frédéric Arnoult, président FDSEA de l'Union de l'Essonne. Les agriculteurs ont notamment demandé au préfet d'autoriser les tirs de nuit ainsi que les tirs autour des engins de récolte. Éric Jalon a assuré que ces demandes seraient étudiées de près.


*Zone de protection naturelle, agricole et forestière. **Zones de non-traitement.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Bertrand Petit, président de la FNSEA 28.
« S’engager ensemble en 2022 »
Le président de la FNSEA 28 et le président de la FNSEA CVL présentent leurs vœux pour cette nouvelle année.
Le 9 décembre, à Orléans (Loiret). Le président du groupe Axéréal, Jean-François Loiseau (à d.), et son directeur général, Paul-Yves L'Anthoën, sont revenus sur un exercice 2020-2021 compliqué.
Une campagne 2020-2021 atypique pour le groupe Axéréal
Le groupe coopératif Axéréal s'est réuni en assemblée générale le 9 décembre à Orléans (Loiret). Retour sur un exercice 2020-2021…
Florent Leprêtre, président de la FNSEA CVL.
Les vœux des présidents
Florent Leprêtre, président de la FNSEA Centre-Val de Loire, présente ses vœux en cette nouvelle année 2022. Tout comme Didier…
« 2022 : dans l’espoir du retour au bon sens paysan »
Damien Greffin, président de la FRSEA Île-de-France, Christophe Hillairet, président de la chambre d’Agriculture de région Île-de…
Vincent Michelet, agriculteur dans le Vendômois, est membre du bureau d'Axéréal.
Tour d'actualité d'Axéréal
Le groupe coopératif Axéréal a tenu son assemblée générale le 9 décembre. Vincent Michelet, président de la section Grand-Ouest…
Agriculteur en bout de champ.
Recensement agricole de 2020 : premiers résultats pour l’Île-de-France
Les premiers résultats du recensement 2020 sont publiés. L’Île-de-France compte 4 425 exploitations agricoles dont la SAU moyenne…
Publicité