Aller au contenu principal

Le sous-préfet de Fontainebleau échange sur la sécurisation des fermes

Les vols dans les exploitations et autres actes malveillants étaient au cœur des échanges entre la profession, le sous-préfet de Fontainebleau, le député et la gendarmerie le 13 octobre à Beaumont-du-Gâtinais (Seine-et-Marne).

Beaumont-du-Gâtinais, vendredi 13 octobre. Les exploitants ont pu échanger avec le sous-préfet et les représentants de la gendarmerie, le but étant de prévenir au maximum les vols et autres actes.
Beaumont-du-Gâtinais (Seine-et-Marne), vendredi 13 octobre. Les exploitants ont pu échanger avec le sous-préfet et les représentants de la gendarmerie, le but étant de prévenir au maximum les vols et autres actes.
© L.G.-D. - Horizons

À l’initiative de la FDSEA 77, Olivier Brossier a accueilli sur son exploitation agricole à Beaumont-du-Gâtinais, vendredi 13 octobre, le sous-­préfet de Fontainebleau, Thierry Mailles, le député de la circonscription, Frédéric Valletoux, les représentants de la gendarmerie, dont la commandante de la compagnie du sud-Seine-et-Marne, Ode Corrocher, en présence de certains de ses collègues des cantons de l’arrondissement. Le but de cette rencontre était d'évoquer la sécurité sur les exploitations du sud-Seine-et-Marne alors que vols, actes malveillants voire agressions physiques se multiplient sur ce territoire rural et traversant à la frontière du Loiret, limite administrative.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Lydie Boussin trie elle-même ses œufs bio à la main car elle n'emploie personne sur son exploitation.
Élever des poules pondeuses bio, oui, mais à quel prix ?
Il y a dix ans, Lydie Boussin est devenue éleveuse de poules pondeuses bio. Aujourd’hui, face à la saturation du marché, la jeune…
Vendredi 9 février, à Chartres. Bertrand Petit (à d.) a présidé la 78e assemblée générale de la FNSEA 28.

La FNSEA 28 dresse un premier bilan des actions en assemblée générale
La 78e assemblée générale de la FNSEA d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 9 février à Chartres. L'occasion de faire le point…
Blocus de Paris : les agriculteurs font le siège sur l'A10 [VIDÉO]
Initialement installés à Longvilliers pour tenir le blocus de Paris, les agriculteurs ont progressé jusqu'à Janvry où ils ont été…
Les dernières mobilisations ont permis d'obtenir des avancées.
Synthèse des avancées obtenues
140 points et mesures ont été demandés par la FNSEA et JA. Voici un résumé en douze points des avancées obtenues et des mesures à…
Sur l'A1, une centaine de tracteurs des agriculteurs de la FDSEA et des JA Val-d'Oise et Oise « tiennent la position » sur l'aire de Chennevières depuis lundi midi. Une opération escargot s'est tenue mercredi 31 janvier sur les routes secondaires. Ils devaient être rejoints par les agriculteurs du Nord mercredi et jeudi.
Acte 2 : le siège de la capitale
À la suite des « annonces insignifiantes » du Premier ministre et à son « attitude désinvolte » à l’égard des agriculteurs…
Mercredi 24 janvier, de nombreux agriculteurs ont rejoint des supermarchés, dont notamment le Leclerc de Blois, pour échanger avec les consommateurs et mettre des étiquettes sur les produits alimentaires créant une concurrence déloyale.
La mobilisation des agriculteurs s’intensifie en Loir-et-Cher
Les deux syndicats agricoles, FNSEA 41 et Jeunes agriculteurs de Loir-et-Cher, continuent leurs actions sur le territoire…
Publicité