Aller au contenu principal

Jeunes agriculteurs
L’eau avec précaution et pragmatisme

Alors que les agriculteurs s’inquiètent du faible niveau des nappes phréatiques qui rendra l’irrigation plus difficile cet été, avec des répercussions potentielles sur les récoltes, deux adhérents JA réfléchissent à la question pour préserver leurs rendements. Rencontre avec les JA loirétains Thomas Proutheau et Paul Leroy.

Cap sur Bouilly-en-Gâtinais, à la rencontre de Paul Leroy, installé depuis 2012 sur une exploitation de 365 hectares où il cultive blé, orge, betterave sucrière, colza, tournesol, maïs et pois potager. Adhérent Jeunes agriculteurs depuis 2006, il fait face depuis un an et demi au déficit hydrique, conséquence des faibles précipitations et de la sécheresse importante rencontrée au printemps et à l’été dernier qui ont conduit les agriculteurs à arroser abondamment les cultures. « On attend la pluie depuis un bon moment. Les dernières pluies conséquentes étaient le 17 janvier. Depuis, j’ai enregistré 2 mm en février et 68 mm depuis le 7 mars », avance l’agriculteur de 34 ans dont ses terres à 70 % irriguées sont réparties sur deux bassins versants. « Je dépends d’un forage sur la nappe de Beauce et d'un sur le Fusain. De l’un à l’autre, les coefficients appliqués, et donc les quotas en eau, ne sont pas les mêmes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout Horizons

Les plus lus

Lydie Boussin trie elle-même ses œufs bio à la main car elle n'emploie personne sur son exploitation.
Élever des poules pondeuses bio, oui, mais à quel prix ?
Il y a dix ans, Lydie Boussin est devenue éleveuse de poules pondeuses bio. Aujourd’hui, face à la saturation du marché, la jeune…
Vendredi 9 février, à Chartres. Bertrand Petit (à d.) a présidé la 78e assemblée générale de la FNSEA 28.

La FNSEA 28 dresse un premier bilan des actions en assemblée générale
La 78e assemblée générale de la FNSEA d'Eure-et-Loir s'est déroulée le 9 février à Chartres. L'occasion de faire le point…
Blocus de Paris : les agriculteurs font le siège sur l'A10 [VIDÉO]
Initialement installés à Longvilliers pour tenir le blocus de Paris, les agriculteurs ont progressé jusqu'à Janvry où ils ont été…
Les dernières mobilisations ont permis d'obtenir des avancées.
Synthèse des avancées obtenues
140 points et mesures ont été demandés par la FNSEA et JA. Voici un résumé en douze points des avancées obtenues et des mesures à…
Sur l'A1, une centaine de tracteurs des agriculteurs de la FDSEA et des JA Val-d'Oise et Oise « tiennent la position » sur l'aire de Chennevières depuis lundi midi. Une opération escargot s'est tenue mercredi 31 janvier sur les routes secondaires. Ils devaient être rejoints par les agriculteurs du Nord mercredi et jeudi.
Acte 2 : le siège de la capitale
À la suite des « annonces insignifiantes » du Premier ministre et à son « attitude désinvolte » à l’égard des agriculteurs…
Mercredi 24 janvier, de nombreux agriculteurs ont rejoint des supermarchés, dont notamment le Leclerc de Blois, pour échanger avec les consommateurs et mettre des étiquettes sur les produits alimentaires créant une concurrence déloyale.
La mobilisation des agriculteurs s’intensifie en Loir-et-Cher
Les deux syndicats agricoles, FNSEA 41 et Jeunes agriculteurs de Loir-et-Cher, continuent leurs actions sur le territoire…
Publicité